Un très beau 3 sur 4 en attendant Ruben Bemelmans

1
430
epa06064164 Daniil Medvedev of Russia celebrates winning against Stan Wawrinka of Switzerland during their first round match for the Wimbledon Championships at the All England Lawn Tennis Club, in London, Britain, 03 July 2017. EPA/GERRY PENNY EDITORIAL USE ONLY/NO COMMERCIAL SALES

Très bonne journée belge mardi avec des victoires de Darcis, Wickmayer et Flipkens. Place aujourd’hui à Ruben Bemelmans qui dispute le deuxième tour.

A vrai dire, le bilan de la journée de mardi n’a rien d’exceptionnel mais il fait malgré tout vraiment plaisir.

Yanina Wickmayer et Kirsten Flipkens n’ont pas trop traîné pour se défaire de Kateryna Bondarenko et de Misaki Doi.

A noter que c’est la 7e fois que Kirtsen se retrouve au moins au deuxième tour de Wimbledon où elle a été en demi-finale il y a quatre ans. Je sais que je l’ai déjà rappelé hier mais c’est un fait que l’on oublie un peu trop facilement. Pourtant, elles ne sont pas nombreuses les joueuses belges à avoir atteint le dernier carré en Grand Chelem…

Au deuxième tour, Kirsten aura face à elle l’actuelle numéro 1 mondiale. Qui ne joue certainement pas son meilleur tennis depuis quelques mois mais elle demeure malgré tout une adversaire difficile à contrer, j’y reviendrai demain.

Pour Yanina, qui est dans le tableau final de Wimbledon sans discontinuer depuis 2008, il s’agit du 5eme deuxième tour. Sa meilleure perf remonte à 2011 où elle avait été en huitièmes finale.

Et puisque je parle stats, j’aimerais souligner le fait que, depuis Roland Garros 2008, Yanina n’a raté AUCUN tableau final de Grand Chelem. Elle dispute donc son… 38e main draw d’affilée en Grand Chelem. Je suis assez souvent sévère avec Yanina que pour ne pas relever cette stat qui mérite un ample coup de chapeau.

Et, pour rappel également, Wickmayer a elle aussi été en demi-fianle d’un Grand Chelem, c’était à l’US Open 2009!

Au deuxième tour, elle rencontrera Garbine Muguruza, finaliste ici-même en 2015 et lauréate de Roland Garros en 2016. Mais l’Espagnole, comme Kerber, est à la recherche de son meilleur niveau. J’y reviens demain.

Troisième joueuse en piste hier, Alison Van Uytvanck a subi lourdement la loi de Ekaterina Makarova. Je pensais sincèrement qu’elle allait mieux faire.

Côté masculin, il n’y avait qu’un seul Belge, mais quel Belge!

Opposé à Ricardas Berankis, Steve a une nouvelle fois fait la démonstration de sa légendaire combativité. mené un set zéro puis deux sets à un, il s’est imposé en cinq manches, 4-6 6-3 2-6 6-4 6-3 en 3 heures 5!

Assez curieusement, ce n’est « que » la troisième fois que Steve se hisse au deuxième tour de Wimbledon. la dernière fois, c’était en 2013 quand il avait battu un certain Rafaël Nadal au premier tour avant de devoir déclarer forfait pour le deuxième..

Au deuxième tour, il sera opposé non pas à Richard Gasquet mais bien à David Ferrer qui a pris la mesure du Français 22e tête de série en quatre manches.

Il s’agira évidemment d’un gros match mais pas d’un match impossible.

Aujourd’hui, Ruben Bemelmans tentera de rejoindre les seizièmes de finale. Il jouera en 2eme match de 12h30 sur le court 16.

Ruben Bemelmans – Daniil Medvedev

Tombeur de Stan Wawrinka au premier tour, le Russe de 21 ans n’est pas encore très connu du grand public mais il faut savoir qu’il est l’un des espoirs de la jeune génération. Il faut aussi ajouter qu’il est particulièrement efficace sur gazon. Jugez plutôt: il est sorti des qualifs à Rosmalen où il a atteint les quarts de finale. Il a encore été en quart au Queens et, la semaine dernière, il a joué la demi-finale de Eastbourne où il avait battu, de rang, Sam Querrey, Robin Haase et Steve Johnson avant de s’incliner face au futur vainqueur Novak Djokovic.

Un tout gros morceau, donc, pour Ruben, qui doit cependant croire en ses chances.

 

1 COMMENT

  1. Exploit de Ruben qui gagne en 5 sets contre Danil Medvedev. On est si heureux pour lui car le gazon est sa surface préférée. Le voilà remplumé en points et en money. Et en amour du jeu et de la gagne.
    C’est un exploit car il a de breaker dans le 5ème set à un moment très fifficile puisqu’il avait perdu les 3 et 4 emes sets et qu’il était mené 1 0 dans le dernier set. Époustouflant. Christine Hanquet doit être aux anges comme nous tous

LEAVE A REPLY