Roland Garros: 7 étoiles en finale ;-)

0
688
26/05/2011 - PARIS (FRANCE) - Internationaux de France de Roland Garros - 2nd round - Kim CLIJSTERS ©Philippe BUISSIN / IMAGELLAN

S. Williams ***, Muguruza *, Murray ** et Djokovic * sont en finale d’un Roland Garros finalement pas si étrange que cela.

Bon, ok, il y a eu des forfaits que l’on n’espérait évidemment pas et qui ont ouvert certaines parties de tableaux.

Ok, les conditions climatiques et les décisions des organisateurs ont – peut-être – influencé certains résultats.

Mais, in fine, ce ne sont que des joueurs classés entre 1 et 4 qui disputeront les finales. Les deux numéros 1 – Djokovic et S. Williams -, le numéro 2 masculin, Murray, et la numéro 4 féminine, Muguruza.

Côté féminin, cela dit, ce tournoi a tout de même permis à certaines joueuses de se faire connaître du grand public. Je pense par exemple à Kiki Bertens, Shelby Rogers, Yulia Putintseva ou Tsvetana Pironkova. Reste maintenant à ces joueuses à confirmer ce parcours. Ce qui sera loin d’être évident.

Côté masculin, Dominic Thiem a prouvé en allant en demi à 22 ans qu’il était bien candidat au Top 5 dans les années 2018 et suivantes. David Goffin est clairement dans sa foulée, tout comme Zverev. Petites déceptions, par contre, dans le chef des Raonic et Nishikori qui ne parviennent toujours pas à expulser les ténors de leur position.

Je reviendrai sur le sujet et sur David entre Roland et Wimbledon.

Aujourd’hui, donc, Serena Williams tentera de décrocher son 22e titre alors que Muguruza disputera sa deuxième finale de Grand Chelem après celle de Wimbledon perdue face à … Serena Williams l’an dernier. Garbine a joué quatre fois contre Serena et n’a gagné qu’une seule fois, en 2014, sur la terre parisienne….

Très franchement, je n’ai pas suivi de très près le tableau féminin mais je dois bien dire que chaque fois que j’ai regardé Serena, je l’ai trouvée très très mauvaise. Inconstante, pas concentrée, un rien de mauvaise humeur. Ce qui ne l’a pas empêchée de se hisser au dernier tour.

J’ai beaucoup moins vu Muguruza qui a fait, contre vents et marées, son petit bonnefemme de chemin.

Sur terre humide, elle a une bonne chance de s’imposer. Mais je donne tout de même Serena favorite, elle qui rame (tout est relatif) depuis l’US Open et qui aimerait tout de même rejoindre Steffi Graf à la deuxième place du classement emmené avec 24 titres, par Margaret Court, l’Allemande en ayant empoché 22.

Et, si elle gagne à Paris, dites-vous bien qu’elle sera archi-méga favorite à Wimbledon.

Je ne pourrai pas faire de direct commenté ce samedi car je suis à … Paris. Mais pas à Roland Garros, je vais m’occuper du déménagement de mon fils aîné.

C’est un comble, non, être à Paris un jour de finale et ne pas aller à la Porte d’Auteuil? 😉

Demain, par contre, je serai au poste, après mon interclubs matinal.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY