Rappels (inutiles) à d’aucuns. Et bravo à Yannick, Maryna et Maxime!

7
614
25/06/2013 - Havre- Fair Play Trophy by BNP Paribas Fortis - 10 000 $ - Yannick REUTER ©Philippe BUISSIN / IMAGELLAN

Retour sur la défaite de David Goffin à Anvers.

Shanghai, premier tour. Del Potro mène un set et 2-0 avec break. Goffin revient et gagne. Les commentaires sont dithyrambiques! Quel combattant, quel mental, quel match!
Shanghai, huitièmes de finale. Monfils mène un set et 4-1. Avec deux breaks! Goffin revient et gagne. Les commentaires sont dithyrambiques! Ce Goffin, quel combattant, quel mental. Quel match.

Anvers, demi-finale. Goffin mène 5-3. Deux balles de match face à Schwartzman. Il perd. Certains commentaires sont pathétiques: c’est toujours la même chose avec lui, il laisse passer les occasions. Il n’a pas le mental.

Rappels à ceux qui ne le comprendront jamais: un match de tennis se termine quand un joueur gagne le dernier point, du dernier jeu (ou du dernier tie-break), du dernier set. Si le match devait être plié à 6-4 4-1, la règle aurait prévu que le deuxième set dans ce cas de figure se termine à 4-1. Si un match devait être fini quand il y a une balle de match, la règle dirait que la balle qui précède la balle de match est la balle de match (vous me suivez?)

Oui, bien entendu que David avait tout en mains pour gagner cette demi. Tout comme Monfils avait tout en mains pour gagner à Shanghai. Tout comme Del Potro avait tout en mains pour battre Goffin au premier tour de ce même ATP 1000.

Le tennis a cela de beau qu’un match peut tourner et que les DEUX joueurs ont toujours – ou presque – envie de gagner. Evidemment qu’hier, David voulait se qualifier pour la finale. Mais Schwartzman aussi. Il avait bien le droit, non?

Alors, même sur les balles de match, il a mis la pression. Que Goffin a subie. Comme Monfils a subi la pression que Goffin a généré en Chine.

C’est ainsi.

Et quand l’esprit d’un match change de camp, les choses vont vite, très vite.

Alors, oui, on a le droit d’être déçu et frustré de ne pas pouvoir voir la finale d’Anvers avec Goffin mais cette déception légitime ne doit pas aller plus loin que ce qu’elle est: un match de tennis perdu. En demi-finale d’un ATP 250. Qui a suivi une finale d’un ATP 500 et un quart d’un ATP 1000.

Goffin sera onzième mondial demain lundi, il est dixième à la race, et 9eme pour le masters puisque Nadal n’ira pas à Londres.

David, lui, ira peut-être. Ou peut-être pas. Il va peut-être perdre contre Baghdatis à Bâle, ou peut-être pas.

Il va peut-être faire un gros coup à Paris. Ou peut-être pas.

Il est fatigué, comme la plupart des joueurs en cette fin de saison. Et, donc, il y aura encore des hauts et des moins hauts.

Il y aura encore des défaites et des victoires.

C’est ainsi.

C’est le tennis.

Et puisque j’aime le tennis, j’ai envie de mettre en lumière la très très belle finale de Yannick Reuter au Challenger de Brest (même prize-money que l’Ethias Trophy). Yannick a battu Jérémy Chardy en demi et est assuré d’entrer dans le Top 200 demain. Magnifique!

Bravo aussi à Maryna Zanevska qui a remporté un 50.000 dollars à Joue-les-Tours. Et bravo enfin à Maxime Authom qui a gagné le simple et le double (avec Barbosa) au 25.000 de Rodez.

Allez, je file à Anvers (j’étais un peu de mauvaise humeur en écrivant ces lignes je dois bien le dire 😉

7 COMMENTS

  1. Je suis entièrement OK avec votre commentaire Patrick. En fait ce sont des rappels inutiles pour tout qui joue ou a joué du tennis de compétition (même à un bas niveau) mais peut-être pas pour les autres. Quand c’est 5-3 ou 5-4 dans le 3ième, on sait pertinemment bien que ca va se jouer à rien. Une ligne, une balle qui sort légèrement, une double faute, … . En fait on voudrait que notre favori gagne tous les matchs serrés. Qu’il renverse des situations inespérées et qu’il gagne tous les matchs dans lesquels il mène. Et bien non, ca ne marche jamais comem cela, même pour le 1er mondial. Et c’est bien ainsi.

  2. He bien oui c’est comme cela pour certaines personnes aussi! Goffin est une star quand il gagne, et l’inverse quand il perd. Ce sont souvent des réactions à chaud ou des réactions venant de personnes qui sont seulement là pour critiquer et ils sont hélas très nombreux sur ces sites…
    Mais il faut quand meme bien remarquer que plusieurs fois sont tableau s’est dégagé jusqu’à la finale et que très régulièrement alors il se fait battre « prématurément ». C’était encore le cas à Anvers ou la route s’était bien dégagée très rapidement. Je peux me tromper mais je ne pense pas qu’il ai déjà remporté un tournoi dont il est tête de série N°1…
    Anvers c’etait le premier tournoi à domicile donc c’est logique que la pression soit bcp plus forte, mais il a vraiment eu très difficile contre des joueurs largement à sa portée. Cela reste pour moi une mauvaise prestation de David.
    Pour les masters, ce ne sera probablement pas pour cette fois ci… Berdych est toujours devant et Cilic va le dépasser et il ne reste plus que Paris…
    J’ai vu le match contre Del Potro. David a servi et joué vraiment très bien dans le 1er set (bien au dessus de Del Potro), hormis le dernier jeu ou son service a complètement disparu. Son service est toujours un de ses « points faibles » comparé à celui des ténors. Vivement 2017 pour de nouvelles aventures!

  3. Bonjour Patrick, je suis entierement d’accord avec votre analyse. Je trouve que malgré la tres grosse saison de David, il lui manque toujours un titre, tous les autres joueurs du top 10 en ont gagné au moins 1!

  4. J’étais à Anvers pour voir les demi-finales. Il a perdu, certes. Mais je dirais que c’est anecdotique. Ce qu’il a montré dans les périodes où il menait le jeu (deuxième set) était éblouissant. Une vitesse de déplacement incroyable, des tout-petit pas pour bien se positionner et frapper la balle tôt. A chaque moment, on sent qu’il peut faire mal. J’ai vraiment été épaté. Top 10 (et pas qu’une semaine) sans soucis..

  5. Bien d’accord avec toi. Les commentaires qu’on voit fleurir un peu partout (sur DH par exemple) quand il perd un match sont pathétiques et souvent insultants. Je comprencds ta mauvaise humeur

    • Les commentaires sur les sites généralistes (DH particulièrement) sont (presque) toujours pathétiques, quelque soit le domaine. C’est une formule qui attire les gens aigris et stupides, c’est comme ça. Moi aussi, je suis souvent tenté de les lire mais c’est se faire du mal pour rien. Pour ma part, je trouve dommage que Goffin ait laissé passé quelques occasions sur ce match mais après ses 2 balles de match perdues, c’est plus le physique que le mental qui a lâché. N’oublions pas que pour un 70ème mondial, les ATP 250 sont les objectifs majeurs alors que pour les top 20, ce sont des tournois quasi incompatibles avec leur calendrier surchargé.

  6. Quand allons-nous comprendre : il est fa-ti-gué … ce n’est pas une machine !
    Il revient de 3 semaines (4 maintenant) de compétitions non-stop. Un tournée asiatique, puis enchaîner avec une semaine sur le sol belge … le décalage, la fatigue du voyage, …
    Relativisons bon sang ! Il nous a fait un superbe mois d’octobre avec au passage des têtes : CILIC, DEL POTRO, MONFILS. Des batailles intenses et longues dont David a dû puiser dans ses réserves … Qui plus est cette semaine ! La fatigue a bien été visible sur ce match.
    Oui, il a eu des occasions. Oui, il menait 5-3 en demi à Anvers dans le dernier set. Oui, il a eu une balle de match. Et alors ? On va s’arrêter à ce match et zapper les 4 dernières semaines ?
    Il est 12e mondiale, 10e à l’ATP Race. Il ne fait QUE progresser chaque année.
    Ne soyons pas gourmand !

    Semaine prochaine : ATP Bâle qui s’annonce encore difficile, BAGHDATIS au 1er et un potentiel DEL POTRO au 2e tour.

LEAVE A REPLY