Quelques conseils pour être en forme (par Dominique Monami)

0
649
08/02/2015 - Antwerpen - BNP PARIBAS FORTIS DIAMOND GAMES - Qualifying match - Elise MERTENS (BEL) ©Philippe Buissin / IMAGELLAN

Cette semaine, j’aimerais vous proposer quelques conseils pratiques pour rester en forme lors des compétitions. Pour certains, les interclubs peuvent être éprouvants car ils doivent combiner le simple et le double le même jour.


Voici quelques pistes qui peuvent vous aider à rester au top de votre forme:
1. Le sommeil est le plus important si vous voulez rester en forme toute la journée. Un minimum d’heures de sommeil est nécessaire afin de faire le plein d’énergie. Tous les joueurs professionnels que je connais, moi y compris, sont de véritables marmottes. Quand je jouais sur le circuit, je dormais facilement 9 à 10h par jour afin de récupérer au maximum. Et je ne suis pas une exception ! Il est vrai que le sommeil est le seul moyen de récupérer 100% de notre énergie. Quand je parle d’énergie, il s’agit du mental (concentration, stratégie, focus, logique), de l’émotionnel (rester calme et garder son sang-froid) et du physique (force, explosivité, crampe). Si vous passez une mauvaise nuit de sommeil, vous le sentirez directement le lendemain. A vous de voir le nombre d’heures dont vous avez besoin pour être en forme…

2. La nutrition est également un élément qui est très souvent sous-estimé. Le petit déjeuner reste le repas le plus important de la journée. Si vous jouez le matin et que vous ne prenez pas de petit déjeuner (ou s’il est trop léger), vous le sentirez très rapidement. Les symptômes sont: un besoin urgent de sucre, la tête qui tourne, difficulté de se concentrer, les jambes qui ne suivent pas ou même la sensation de ne plus avoir d’énergie. L’idéal est de prendre son petit déjeuner +/- 1h30 à 2h avant votre match s’il est programmé le matin. Si vous jouez l’après-midi, c’est le repas du midi qui va influencer votre énergie. Le joueur de tennis a surtout besoin de sucres lents pour garder de l’énergie pendant un bon moment. Les pâtes « al denté » sont conseillées dans le milieu mais là où la plupart des personnes commettent une erreur, c’est l’accompagnement. Le fameux spaghetti « bolo » est le piège classique. Les pâtes oui, mais la bolognaise non car elle vous obligera à utiliser beaucoup d’énergie afin de la digérer. Idéalement, il faut accompagner les pâtes avec un apport en protéines comme de la volaille qui se digère facilement. Des collations pendant le matches sont aussi nécessaires pour éviter les pertes de concentration. Fruits secs (abricot, dates), bananes mûres (sucre rapides), dextro energy qui peuvent être consommées en petites quantités tout au long du match. Et n’oubliez pas de vous hydrater!!! N’attendez pas d’avoir soif car il sera trop tard. 1% de déshydratation et vous perdez déjà 10% de votre capital concentration. Au moment où vous ressentirez la soif, vous aurez perdu 30 % de votre capital…. A vos bouteilles, donc !

Lire la suite ici

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY