Quand Goffin a compris qu’il était meilleur que Simon

14
1219
02/03/2016 - LIEGE- Davis Cup Belgium vs Croatia - Kids Day - David GOFFIN signing autographs ©Philippe Buissin/ IMAGELLAN

Mercredi soir, David Goffin était meilleur que Gilles Simon. Dès le début, mais il ne l’a accepté qu’après un set.

02/03/2016 - LIEGE- Davis Cup Belgium vs Croatia - Kids Day - David GOFFIN signing autographs ©Philippe Buissin/ IMAGELLAN
02/03/2016 – LIEGE- Davis Cup Belgium vs Croatia – Kids Day – David GOFFIN signing autographs
©Philippe Buissin/ IMAGELLAN

En tennis, vous le savez, le mental est primordial. Il faut évidemment savoir jouer mais il faut aussi, et surtout, savoir que l’on sait jouer.

Hier, en quarts de finale de l’un des tournois les plus importants de la saison, David Goffin a mis un set avant d’accepter le fait qu’il était, au moins, au niveau de Gilles Simon, pour ne pas dire meilleur.

Pendant un set, c’est lui qui faisait tout: les points gagnants, les fautes. Car il pensait, David, qu’il ne pouvait pas prendre la mesure du Français en répliquant à sa manière, à savoir en fermant le jeu..

Il y a un an, il en était incapable. Mais, aujourd’hui, oui, David est meilleur que Gilles Simon.

Et, heureusement, après un premier set offert à l’ex-Top 10, il a compris qu’il ne servait à rien de prendre tant de risques. Que Simon, pour excellent qu’il soit sur sa ligne de fond et dans sa fermeture du jeu, n’était pas pour autant invincible sur sa propre tactique.

Et, donc, David a accepté le jeu, a décidé de faire le miroir.

En tennis, jouer contre soi-même est très compliqué. Gilles Simon s’en est rendu compte. Et il a perdu pied car il a cru à son tour qu’il devait tenter des trucs impossibles. Petit à petit, David a pris le contrôle total et s’est imposé en trois sets.

Démontrant si besoin en était qu’il faisait définitivement partie des meilleurs mondiaux, des 15 meilleurs mondiaux. Qu’il ne devait pas son classement à une succession de hasards mais bien à son talent, à son travail, à sa détermination.

Demi-finaliste à Indian Wells, il est aujourd’hui demi-finaliste à Miami.

Deux demis en ATP 1000: on finirait par s’y habituer mais il faut sans cesse rappeler qu’en général, ces demis sont réservées à des joueurs qui se nomment Federer, Djokovic, Nadal, Murray, Ferrer, Nishikori.

Et ici, par deux fois, c’est bien David Goffin qui est en demi.

Ce qui lui vaudra d’être au moins treizième mondial lundi prochain, son meilleur classement.

En demi, il jouera conttre Novak Djokovic. Il ne sera pas favori.

Evidemment.

Mais ne pas être favori n’empêche pas la victoire.

Je ferai un direct commenté ce vendredi.

 

14 COMMENTS

  1. C’est tout simplement magnifique cet enchaînement de 2 demi dans des tournois aussi important et prestigieux qu’Indian Wells et Miami. Bravo David, il a vraiment franchi un nouveau cap ce dernier mois. A ce rythme-là, on peut rêver d’avoir un belge au Masters en fin d’année.

  2. Patrick, ce n’est pas encore sur a 100% que David sera au moins 13eme mondial lundi prochain. Si David perd en demi et que Monfils fait au moins finale, alors Monfils sera 13 et David 14!

LEAVE A REPLY