Nouveaux classements mais, surtout, révolution du tennis belge

8
2806

C’est ce jeudi que sont sortis les nouveaux classements. Qui seront remplacés le … 5 novembre prochain par les premiers classements de la nouvelle ère du tennis belge!

Comme moi, j’espère avec plus de succès, vous vous êtes plongés ce midi sur le site www.aftnet.be pour découvrir votre nouveau classement. Perso, comme cela c’est dit, je suis – encore – descendu d’un indice pour me retrouver B+4,6 😉

Mais quel que soit votre classement, ne vous y attachez pas trop. Dans trois semaines, le 5 novembre très exactement, un nouveau classement va sortir, le premier de la nouvelle ère du tennis belge. Lequel, mais oui, va vivre dans quelques jours la réforme la plus importante des trente dernières années.

Voici un résumé que j’ai produit afin de rendre cette réforme compréhensible au plus grand nombre.

Jouer au tennis. Dans cette expression, il y a le verbe « jouer ».

Trop souvent, pourtant, les pratiquants de ce merveilleux sport qu’est le tennis oublient la signification de « jouer ». Si on peut comprendre – et encore – qu’il en soit ainsi sur le circuit professionnel, la raison de cet oubli est plus ardue à expliquer pour les amateurs.

Depuis plusieurs années, les deux ligues tennistiques belges, dont l’Association Francophone de Tennis, se sont penchées sur la question. Et ils en ont conclu que la raison principale de ce plaisir qui diminuait venait de cette fameuse « peur de perdre ».

Il fallait donc trouver une solution pour tout d’abord faire disparaître cette notion de « peur de perdre » et, ensuite, redonner l’envie et le plaisir de jouer.

Cette peur de perdre était en fait exacerbée par un système de classement qui, précisément, jusqu’à aujourd’hui, sanctionnait une défaite par une perte de points. A la peur de perdre venait donc s’ajouter la peur de descendre de classement.

La réforme qu’ont lancé l’AFT et Tennisvlaanderen peut se résumer en la devise suivante : « dès que vous jouez, vous gagnez ! »

Cela peut paraître puéril mais c’est pourtant la clé du succès.

Dès demain, le joueur de tennis belge, qu’il soit jeune ou adulte, ne perdra plus de points. Dès qu’il montera sur un terrain, il saura que son capital augmentera. Plus question de ne plus oser s’inscrire dans une catégorie de peur de ne jouer que contre des joueurs moins bien classés (avec une défaite lourdement sanctionnée), puisque, précisément, le simple fait de jouer un match contribuera à obtenir des points.

On pourrait alors se dire que, dès lors, tous les joueurs belges monteront de classement ?

Non, car si la réforme ne sanctionne plus la défaite, elle va aussi rendre les classements beaucoup plus logiques puisqu’ils reposeront sur le principe de la pyramide.

Pour faire simple, les X% de joueurs ayant le plus de points en fin de saison seront classés au plus haut. Les X% de joueurs qui auront le moins de point seront classé au bas de la pyramide.

Cette vision des choses permettra en outre qu’à classement égal, les joueurs seront à terme de même niveau, quel que soit leur âge ou la région dans laquelle on joue, puisque la réforme est nationale.

Et, comme cette réforme est nationale, elle a également eu pour effet que les catégories des tournois seront les mêmes dans toutes les régions du pays ! Une amélioration majeure qui ne manquera pas de plaire aux compétiteurs.

Cerise sur le gâteau, il y aura aussi des classements et des pyramides pour les catégories U9, U11 et U13.

Et, mieux encore : les moins forts de ces jeunes – qui étaient jusqu’ici réduits à ne jouer régulièrement qu’un match par tournoi – en joueront minimum trois lors de chaque compétition.

Bref donc, c’est bien « vous jouez, vous gagnez ». Il est évident que les choses sont bien plus complexes que cela mais il s’agit bien de la philosophie même de cette réforme qui devrait avoir un impact incroyable sur les 80.000 tennismen francophones et leurs amis de Tennis vlaanderen.

Pour aller plus en profondeur, rendez-vous sur le site www.aftnet.be/reforme

Et, pour égayer votre lecture, voici deux dessins animés explicatifs, dessins animés coproduits par l’AFT et ACYV Prod, l’agence de production liée à Antenne Centre Télévision.

 

Et, aussi, la vidéo diffusée sur ACTV

8 COMMENTS

  1. Par rapport aux classements sortis jeudi passés, y a-t-il un moyen de savoir si les nouveaux classements de mes partenaires seront bien les mêmes ou bien ne doit-on pas s’y fier du tout et attendre 3 semaines pour être fixé? Les 3 coéquipiers auxquels je pense sont descendus d’1 classement, ce qui nous permettrait de jouer tous les 4 ensemble en JV en ayant le max de pts en D2 mais si y en a un qui ne descend+, ce ne sera+possible!

    • Bonjour, non non, vous devez attendre le 5 novembre. Impossible de savoir avant cela s’ils bougent ou pas.

  2. 40 ans après on en revient (enfin) à un système national, rien que pour ça c’est positif.
    pour le reste, comme tout le monde râle dans son coin, je me dis qu’elle doit avoir du bon, car à entendre les râleurs, les points négatifs sont différents en fonction de la région d’origine du râleur!!!

  3. Bonjour Patrick,

    C’est du grand n’importe quoi cette initiative, prise par une minorité officielle qui n’est quasi jamais présente lors des tournois nationaux (Belgian Circuit, Interclub nationaux, Championnats de Belgique, etc…). Au lieu de faire décider les joueurs au suffrage universel, on introduit un « package de type ITF », on l’impose et l’on bouleverse, une nouvelle fois (après les 7 classements intermédiaires ajoutés il y a quelques années), le processus d’élaboration des classements. Décidément, avec l’instauration du tie-break à 12-12 au cinquième set à Wimbledon, les décideurs de ces mesures démontrent l’étendue de leur potentiel en matière de règles.

  4. Pas sur de comprendre.

    Un bon joueur jouant occasionnellement aura donc un classement équivalent a un plus mauvais joueur qui joue plus souvent?

    Olivier

    • Ah ben non, pas forcément. Aujourd’hui, c’est le cas puisque l’on additionne tous les résultats. Ici, les résultats seront modérés et on ne prendra que les huit meilleurs.

LEAVE A REPLY