Mes étoiles pour l’US Open

0
527
NEW YORK, NEW YORK - AUGUST 28: Novak Djokovic of Serbia looks on during a practice session prior to the start of the 2021 US Open at USTA Billie Jean King National Tennis Center on August 28, 2021 in the Queens borough of New York City. Sarah Stier/Getty Images/AFP (Photo by Sarah Stier / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Sans Federer et sans Nadal, mais aussi sans quelques autres joueurs de premier plan comme Thiem, Wawrinka, Raonic, Coric ou Del Potro, le tableau masculin pourrait sembler plus ouvert que d’habitude. Non, en fait, il est effectivement plus ouvert mais ce n’est pas pour cela qu’il y a de nombreux joueurs qui peuvent prétendre au titre.

MESSIEURS

*** Novak Djokovic

Absent des courts depuis des Jeux Olympiques où il a laissé énormément d’énergie mentale, Novak Djokovic aura évidemment à coeur d’effacer la déconvenue tokyote et de réaliser le premier vrai Grand Chelem depuis 1969 et un certain Rod Laver. Il mérite donc ses trois étoiles.

** Alexander Zverev

Lui, il est sur un petit nuage et vient de gagner le tournoi olympique et l’ATP 1000 de Cincinnati. Je lui aurais bien donné trois étoiles mais ce diable de Djoko va, je pense, nous sortir un tournoi de feu.

* Stefanos Tsitsipas Daniil Medvedev

Une étoile pour le troisième mondial grec qui reste sur deux demi-finales à Toronto et Cincinnati.

Il a toutes les capacités pour gagner un Grand Chelem et en gagnera même sans doute plusieurs. Son premier tour face à Andy Murray tombe un peu tôt mais le Britannique ne devrait pas lui poser trop de problèmes.

Une étoile également pour Daniil Medvedev qui a remporté Toronto et qui finira bien par briller sur un tournoi en deux semaines. Il a été en finale de l’US en 2019 et en demi en 2020. Il s’y sent bien et pourrait y ouvrir son compteur Grand Chelem.

Outsiders: Andrey Rublev (mais gros premier tour face à Karlovic sorti des qualifs)

Coupeurs de tête (uniquement pour les joueurs hors du Top 16): John Isner, Reilly Opelka, Benoit Paire, Kei Nishikori,

Et David Goffin? Il n’a pas un tableau terrible terrible. McDonald a été en finale à Washington et, si David gagne, il jouera sans doute contre Nishikori avant d’éventuellement rencontrer Djokovic… Donc, je dirais que l’intérêt de cet US Open réside principalement dans le premier tour du Belge. Histoire de voir où il en est.

DAMES

*** Ashleigh Barty

La première mondiale semble avoir bien digéré sa déconvenue olympique. Si on oublie Tokyo, elle reste sur 12 victoires puisqu’elle a gagné Wimbledon et Concinnati où elle n’a pas abandonné le moindre set. Elle a un premier tour déclicat face à Vera Zvonareva mais cela devrait passer.

** Karolina Pliskova

Finaliste à Wimbledon, Karolina encore été en finale à Montréal et en demi à Cincinnati. Elle a les capacités d’aller au bout.

*Elina Svitolina, Belinda Bencic

Demi-finaliste à Tokyo, Svitolina a enchaîné avec deuxx tournois très moyens mais elle vient de reprendre des couleurs à Chicago où elle a battu Alizé Cornet en finale. Une petite étoile pour elle.

Médaillée d’or, la Suissesse a pris goût aux titres majeurs. Elle a certes été battue en quart à Cincinnati mais elle mérite amplement son étoile.

Outsiders: Garbine Muguruza, Victoria Azarenka,

Coupeuses de tête: Alizé Cornet, Ons Jabeur (qui tombe sur Cornet, gros premier tour), Jelena Ostapenko, Vera Zvonareva

Et les Belges? Elise Mertens n’affiche plus une forme étincelante depuis quelques semaines. Elle rencontre une dangereuse Rebecca Peterson au premier tour. Quant à Alison Van Uytvanck, elle n’est pas fort gâtée non plus avec une rencontre intitiale face à Paula Badosa, 26e mondiale et quart de finale à Cincinnati.

Bref, je n’attends pas grand chose des Belges cette quinzaine…

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY