Mes étoiles masculines pour Roland Garros

0
1397
epa05996090 Staff member waters the court as Thomaz Bellucci of Brazil plays against Dusan Lajovic of Serbia during their men?s 1st round single match during the French Open tennis tournament at Roland Garros in Paris, France, 28 May 2017. EPA/TATYANA ZENKOVICH

Elles sont toutes chaudes, les voici, mes étoiles masculines pour le deuxième Grand Chelem de la saison (les dames c’est pour dimanche). Rappel habituel: un pronostic n’est qu’un pronostic et si un favori gagnait toujours, cela ne servirait à rien de jouer les matches 🙂

******

Rafaël Nadal.

Oui, je lui donne toutes les étoiles, donc 6 en tout.

Je ne vais pas vous faire l’injure de vous expliquer pourquoi mais juste une statistique que l’on ne met pas souvent en avant, à savoir le nombre de ses défaites sur terre battue dans des compétitions qui se jouent en trois sets gagnants. Soit Roland Garros et, parfois, la Coupe Davis.

A Roland, Rafaël Nadal n’a perdu que deux fois: en 2009 face à Soderling et en 2015 face à Djokovic. En 2016, il a déclaré forfait avant de jouer son troisième tour.

En Coupe Davis, il n’a perdu qu’un seul match en simple et c’était sur carpette…

Donc, je résume: Rafäel Nadal n’a perdu que deux matches sur terre battue dans des compétitions qui se jouent en 5 sets.

Et je ne ne pense pas que la troisième défaite sera pour cette édition du French. Je sais que Dominic Thiem et Alexander Zverev l’ont soit battu, soit fait douter, mais c’était dans des tournois en 2 sets gagnants.

Comme j’ai donné 6 étoiles à Rafa, je n’en ai plus à délivrer. Les joueurs qui suivent sont donc soit des outsiders, soit des coupeurs de tête.

Outsiders (qui peuvent éventuellement prétendre au titre)

Dominic Thiem, Grigor Dimitrov et, dans une moindre mesure, Alexander Zverev, semblent les seuls à pouvoir peut-être faire douter l’Espagnol. Mais ils sont dans la même partie de tableau – le bas – et devront donc peut-être s’affronter avant de pouvoir rencontrer le maître de la terre. Je dis dans une moindre mesure pour Zverev car il manque encore un peu de références en Grand Chelem.

Juan-Martin Del Potro est aussi un outsider potentiel mais sur cinq sets, il risque d’être un peu juste.

Je suivrai aussi Diego Schartzman avec intérêt.

Coupeurs de tête (ne peuvent être coupeurs de tête que des joueurs en dessous de la 16e tête)

Attention bien entendu à Novak Djokovic et Kei Nishikori. Ils commencent tous les deux à retrouver des couleurs et leur classement actuel ne correspond évidemment pas à leur niveau de jeu. Pour Stan Wawrinka, finaliste l’an dernier, il est sans doute encore un peu tôt mais le Suisse pourrait créer quelques problèmes à ses adversaires. Le parfum d’un Grand Chelem peut réveilleur ses ardeurs.

Ce trio Djokovic, Wawrinka et Nishikori sera à suivre avec beaucoup d’attention.

Attention au jeune Grec Tsitsipas qui pourrait ennuyer Thiem dès le deuxième tour.

Gilles Simon, de retour en forme, sera compliqué à gérer, comme un Fabio Fognini toujours aussi génial que fantasque.

Sorti des qualifs, Bernard Tomic pourrait poser des problèmes à un Nick Kyrgios incertain et pas en top forme.

Sorti lui aussi des qualifs, Ernest Gulbis pourrait lui aussi faire quelques dégâts.

Et méfiance aussi envers Andreas Seppi.

Et David Goffin? Il a un tableau intéressant mais je ne peux objectivement pas en faire un outsider car je ne pense pas qu’il puisse tenir le choc en cinq sets face à Nadal. Je n’en fais pas un coupeur de tête puisqu’il est 8ème tête 😉 ce qui ne veut pas dire qu’il ne peut pas aller loin dans le tournoi, un quart serait très bien (face peut-être à Dimitrov), une demi géniale contre Thiem ou Zverev ou….

Demain: mes étoiles féminines.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY