Mertens se fait peur (comme Goffin), Flipkens passe. 4 Belges au programme

1
664
02/02/2018 - Liège - Davis Cup 1st round World Group- Belgium vs Hungary - Ruben BEMELMANS vs Marton FUCSOVICS ©IMAGELLAN

Menée 7-6 5-3 Elise est maintenant à 3-0 dans le dernier…

Décidément, le meilleur et la meilleure joueuse belges auront réussi à se faire peur et à faire peur à leurs fans. Après le retour de deux sets zéro de David Goffin dimanche, c’est Elilse Mertens qui a été assez proche de l’élimination. Elise était en effet menée 7-6 (elle avait eu 4 balles de set) 5-3 par l’Américaine Lepchenko avant de revenir au score et de s’envoler dans le troisième set.

Elle mène en effet 3-0 avec deux breaks et devrait terminer l’ouvrage ce mardi.

Kirsten Flipkens a connu un premier tour relativement plus tranquille puisqu’elle s’est imposée 7-6 6-4 face à l’Allemande Maria.

Trois autres Belges sont au programme de ce mardi. On reste avec les dames.

Yanina Wickmayer, entrée de justesse dans le tableau final, sera opposée à Samantha Stosur, actuelle 60e mondiale mais ancienne Top 5. Les deux joueuses se sont rencontrées à 6 reprises mais leur dernier duel remonte à 2016, on ne peut donc en tirer aucun enseignement. Comme toujours avec Yanina, il faudra voir comment elle abordera le match et, aussi, comme elle se sent puisqu’elle était gênée par une douleur dorsale. A priori, le match sera ouvert avec l’Australienne légèrement favorite.

Quatrième Belge dans le tableau féminin, Alison Van Uytvanck jouera elle aussi face à une Australienne. Il s’agit de la jeune Isabelle Wallace, 245e mondiale et bénéficiaire d’une wild card.

Pour ceux qui se demanderaient pourquoi une Australienne reçoit une wild card à Paris, il me faut rappeler qu’il y a un accord entre les différentes fédérations des tournois du Grand Chelem qui s’échangent régulièrement des invitations.

A priori, Alison partira largement favorite de ce match.

Entré dans le tableau via le statut de lucky loser, Ruben Bemelmans aura une belle carte à jouer face à Yuki Bhambri qui va découvrir la terre battue en montant sur le terrain. Je veux dire par là que l’Indien n’a joué que sur dur depuis le début de l’année. On aura donc un match entre deux adeptes du tennis sur dur, un match ouvert que Ruben peut tout à fait remporter d’autant qu’il a, lui, trois matches sur terre dans les jambes.

1 COMMENT

  1. Le tennis est quand même très bizarre. Ruben a quasi le meilleur tirage des 64 matchs possibles en étant LL. Il aurait gagné contre Bellucci, il se serait tapé Del Bonis, c’est à dire un vrai terrien contre qui ses chances auraient été limitées. D’ailleurs Bellucci a perdu.

LEAVE A REPLY