L’incroyable saison d’Elise Mertens, l’incroyable victoire de Steve Darcis

6
2438
epa05907526 Elise Mertens of Belgium in action during her quarter final match against Anett Kontaveit of Estonia, at the WTA Ladies Open tennis tournament in Biel, Switzerland, Friday, April 14, 2017. EPA/PETER KLAUNZER

A Pékin, les Belges ont fait fort, très fort, en sortant les 10ème mondiaux que sont Cibulkova et Carreno Busta.

Je sais que je l’ai déjà écrit il y a à peine quelques semaines mais je trouve que l’on n’en parle pas assez: la saison d’Elise Mertens est, tout bonnement, sidérante. Quasi inconnue du grand public en début d’année (et même de quelques « spécialistes » :-), elle ne cesse depuis le tournoi d’Hobart de progresser et de frapper à la porte des grandes.

A Hobart, pour rappel, elle était sortie des qualifs avant de râler de ne pas avoir abandonné assez vite pour pouvoir se rendre à Melbourne y disputer les qualifs de l’Australian Open. Elle s’est alors imposée dans la foulée, puisant dans cette victoire un peu curieuse, la confiance nécessaire pour affronter la suite de la saison telle une joueuse du Top.

En Fed Cup, elle battra les 15e et 16e mondiales en deux jours (Pavlyuchenkova et Vesnina). Elle ira ensuite en finale à Istanbul. Son printemps et son début d’été seront moins brillants – tout  étant relatif – mais elle retrouvera des couleurs à New Haven où elle ira en demi finale.

Hier, elle a apporté une nouvelle dimension à sa carrière en sortant sa première Top 10 en la personne de Dominika Cibulkova.

Désormais 38e mondiale, son meilleur classement, Elise est bien installée dans le Top 50. A noter, ce qui est important, qu’elle est la 5e plus jeune du top 40, ce qui nous garantit de bien belles années à venir. Elise, en effet, n’a que 21 ans et huit mois.

Steve Darcis est quant à lui un peu plus âgé 😉 mais conserve son envie folle d’offrir de bien belles sensations. Après une grosse frustration la semaine dernière face à Alexander Zverev, quatrième mondial, il a démontré hier que son tennis était au sommet. Sorti des qualifs à Pékin, il a, tout bonnement, sorti le 10e mondial et récent demi-finaliste de l’US Open, l’Espagnol Carreno-Busta.

On a bien eu un peu peur à la fin du match car, alors qu’il dominait largement, Steve a un peu lâché la pression.

Il me disait via Twitter que le match face à Zverev était revenu hanter son esprit. Heureusement, il a tout de même réussi à garder le cap et la concentration pour finalement s’imposer 6-0 6-4!

6-0 6-4 en développant un jeu quasi parfait de bout en bout (sauf sur les premières balles de match).

Le 73e mondial qui sort le 10e!!!!! « Mais quelle horreur, diraient certains si le 10e mondial était David Goffin… »

Ben oui, il est parfois nécessaire de regarder les résultats d’une manière moins « nationale et moins passionnée » pour comprendre ce qu’est le tennis.

Ce que Steve Darcis parvient à faire face à des ténors comme Zverev, Kyrgios ou Carreno Busta, d’autres joueurs, classés plus ou moins comme Darcis, sont capables de le réaliser lorsqu’ils jouent, par exemple, face à David Goffin.

Quand Darcis gagne contre Carreno-Busta, c’est un exploit.

Quand David perd par exemple contre Benoit Paire, c’est aussi un exploit, mais de Benoit Paire.

La semaine dernière, pour ne prendre que celle-là, Dominic Thiem et Alexander Zverev ont perdu face à des joueurs nettement moins bien classés qu’eux. Et alors?

Et alors, rien, c’est le tennis.

De même, insister sur le fait que Goffin a gagné un tournoi sans battre de Top 50 n’a pas de sens si ce n’est l’envie de diminuer la performance du Belge. Il n’en peut rien, David, si les Top 50 présents dans le tableau ont été éliminés avant de le rencontrer. Et puis, si un joueur comme Dolgopolov est en finale, ou comme  Laaksonen est en demi, cela veut dire que, sur la semaine, ces joueurs étaient au sommet de leur art. Et quand un Top 150 est au sommet de son art, il peut battre tout le monde, ou presque.

Comme Steve Darcis, qui a battu un Top 10, et a failli battre la semaine dernière un Top 5.

Un match de tennis n’est JA-MAIS gagné et, comme je dis souvent, si le meilleur classé devait gagner chaque fois, il ne servirait à rien de jouer les matches (mais ce serait un peu ennuyeux, alors 😉

Toujours est-il que l’Asie va bien aux joueurs et joueuses belges. Goffin gagne à Shenzhen, Darcis et Mertens créent l’exploit à Pékin.

Que du bonheur.

6 COMMENTS

  1. La victoire de steve contre Careno était super, mais j’insisterais aussi sur le fait qu’il a enchaîné par une victoire derrière contre un joueur « de son niveau » au tour suivant. Quand les choses se mettent bien, un exploit contre un top est possible. Encore faut il pouvoir en profiter derrière. Ce n’est peut-être pas plus facile. Il l’a fait avec autorité. Avec cela Steve se met sur le velours concernant les points à défendre en fin de saison, et s’assure une entrée directe à l’AO. Excellent. Il le mérite amplement.

  2. Encore trois superbes matches de tennis intelligents, ce matin, au Japon et en Chine, même si Elise Mertens s’est fait sortir par Garcia alors qu’elle menait 4-0 dans le 1er set.

    Steve a manœuvré de mains de maître le serbe Lajovic qui, avait sorti Lucas Pouille, en coupe Davis, le mois dernier, pourtant pas un foudre de guerre.

    Quant à David, il a enthousiasmé le public japonais par le brio de son tennis où il a tout réussi puisque Feliciano Lopez a été sorti en 1h15. C’est dire, la qualité de tennis de David.

    C’etait chouette de constater comme leur tennis se ressemble pour ce qui est du service et des variations de trajectoire et de rythme. Le travail en coupe Davis se ressent aussi quand ils jouent pour eux sur le circuit ATP.

    Les affaires de Goffin pour Londres avancent bien avec l’elimination De Carreno Busta par Steve à Pékin et, de Sam Querrey ainsi que de Kevin Anderson à Tokyo.

    Steve se retrouve en 1/4 face à l’ami Kyrgios (qui est annoncé Anvers) et qui a beaucoup de points à défendre comme David mais qui ne devrait pas avoir trop de difficultés au 2ème tour face à Matthew Ebden.

    En tous cas, ces temps ci , tous les trois pratiquent un tennis exceptionnel.
    Une dernière petite nouvelle qui fait bien plaisir. En effet, David et Élise joueront l’Hopman Cup en Australie pour représenter la Belgique. Il y aura aussi Federer et Bencic….

  3. De belles perf’ pour nos belges en cette fin de saison. Du plaisir ! Tiens, j’ai cru voir Tamaryn Hendler revenir dans un tournoi ITF, j’ai rêvé ?

  4. Elise m’épate depuis le début de l’année! Sans avoir l’air d’y touché, elle grapille des places petit à petit. Si elle fait encore l’une ou l’autre performance à Pékin ou Luxembourg, elle pourrait bien être tête de série à l’Australian Open alors que l’an dernier, elle n’y a pas participé!
    L’an prochain, jusque fin avril, elle n’a que 400 points à défendre (dont 280 à Hobart) et avec les gros tournois en début d’année (Aus Open, Dubai, IW, Miami), potentiellement, elle pourrait encore grimper plus haut si elle a de bons résultats!

LEAVE A REPLY