Les qualifs de l’Australian vont vraiment lancer la saison

2
1017
29/01/2011 - Melbourne (AUS) - Australian OPEN 2011- juniors match - girls Finale - An-Sophie MESTACH Copyright: Ph. BUISSIN/ IMAGELLAN

Même si la saison a déjà recommencé, elle prendra son réel envol dans la nuit de mardi à mercredi avec les qualifications de l’Australian Open.

Voilà, après un mois beaucoup plus calme, et pour cause, les choses sérieuses reprennent petit à petit sur le circuit et réellement aujourd’hui sur Amortie et Lob.

Avant tout, permettez-moi de vous présenter mes meilleurs voeux pour la saison nouvelle. J’espère que tout ira bien pour vous et les vôtres et que, tennistiquement parlant, vous serez aussi comblés que l’an dernier. Il faut dire que nous avons été gâtés avec une campagne exceptionnelle en Coupe Davis et une saison de feu de David Goffin et Elise Mertens.

Qu’attendre de cette saison? Beaucoup vont scruter avec attention les performances de David en Grand Chelem et je les comprends. Avec le niveau qu’il a atteint en fin de saison 2017, il a en effet démontré qu’il était parfaitement capable d’aller très loin dans l’un des Majeurs et, pourquoi pas?, d’en gagner un. Maintenant, il faut aussi raison garder, si David fait désormais partie des vainqueurs potentiels d’un Majeur, la route, dans ceux-ci, on le sait, est particulièrement longue. Comme je dis toujours, être un vainqueur potentiel ne garantit pas un succès.

Côté masculin toujours, l’absence de Steve Darcis (qui ne jouera donc pas la Coupe Davis face à la Hongrie), va forcer les amateurs à se concentrer sur les Challengers et/ou qualifs d’ATP 250 voire même le circuit ITF. L’année sera cruciale à mon sens pour nombre de joueurs belges.

Ceux qui sont encore « jeunes », comme De Greef, Cagnina, De Loore ou Heyman vont devoir absolument faire le bond leur garantissant une place dans les tableaux finals de Challenger ou d’ATP 250. Kimmer Coppejans fait partie de cette génération et je lui souhaite réellement de reprendre pleine confiance.

A 29 ans, Ruben Bemelmans doit lui aussi faire le maximum pour se garantir une place dans les tableaux finals des Majeurs. Il est 119e et il lui manque donc une bonne vingtaine de places pour se mettre à l’abri. Ce sera compliqué mais il peut le faire à condition de jouer vers l’avant comme il l’a fait à Anvers.

Plus bas, les plus « anciens » jouent sans doute l’une de leur dernière cartouche. Je songe par exemple à Niels Desein, Germain Gigounon, Maxime Authom ou Yannick Mertens.

Quant aux plus jeunes, ceux qui ont 21 ans et moins, ils doivent sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier et poursuivre leur « formation ».

Outre Goffin, donc, la saison masculine se déroulera donc davantage en qualifs et dans les circuits secondaire et tertiaire. Circuits capitaux pour les joueurs mais aussi pour la Coupe Davis. Il est nécessaire, en effet d’avoir très rapidement un ou deux joueurs capables de palier l’absence de Steve Darcis et, plus tard, capables de le remplacer, The Shark n’étant malheureusement pas éternel.

Chez les joueuses, on peut être assez confiant en ce qui concerne Elise Mertens qui devrait à mon avis réussir non seulement à confirmer son extraordinaire saison 2017 mais, aussi, à encore progresser. Elle a tout ce qu’il faut pour entrer dans le Top 25.

Derrière Elise, la trentenaire Kirsten est toujours alerte et capable de bons coups. A 23 ans – soit un de plus que Mertens – Alison Van Uytvanck devrait pouvoir revenir dans le Top 50 alors qu’Ysaline Bonaventure est bien partie pour réaliser une saison lui permettant d’entrer dans le Top 100. Maryna Zanevska devra se montrer plus constante que lors des saisons précédentes. Quant à Kimberley Zimmermann, je me réjouis de la voir évoluer cette saison après sa très très belle progression de l’an dernier.

Yanina Wickmayer? Yanina a toujours le potentiel d’une Top 50. Mais elle est 117e à 28 ans. Le début de saison va être capital car si elle s’enfonce dans le classement, sa tâche deviendra ardue.

A suivre également, les Benoit, Scholsen, Kempen, Bovy,  Geukens, Kerfs, Vanlangendonck, Minnen, Meers, Liebens et toutes les autres qui ont entre  18 et 20 printemps.

Très vite, on se concentrera aussi sur le Belgique – Hongrie de Coupe Davis (sans Darcis mais a priori avec Goffin et… 4 autres joueurs puisque la règle a changé à l’ITF) et le France – Belgique de Fed Cup.

Mais cette semaine, c’est donc de l’autre côté de la planète que l’on tournera la tête. Mertens, Flipkens et Van Uytvanck sont à Hobart (Elise et Kirsten ont passé le premier tour, pas Alison) alors que les qualifs de l’Australian débuteront mercredi.

Avec quels Belges? Côté masculin: Bemelmans et, De Greef. Côté féminin: Wickmayer (3e entrante), Zanevska, Bonaventure.

Et dans les tableaux finals? Goffin qui sera 7e tête de série, Mertens, Flipkens et Van Uytvanck.

Tirage au sort jeudi à 19 heures locales, soit 9 heures belges.

 

2 COMMENTS

  1. Et dans les autres joueuses à suivre en 2018 : le retour de Hendler.
    Elle a directement fait quelques bons résultats en simple dans des tournois mineurs, et encore plus en double (2 victoires dans des 25K$).

  2. Bonjour Patrick,

    Également mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, qu’elle soit tennistique ou privée.

    Mathieu

LEAVE A REPLY