Les deux gros travaux de David

3
786
epa05823790 Belgian David Goffin in action against US Sam Querrey, during their Mexico Tennis Open match in Acapulco, Guerrero, Mexico, 01 March 2017. EPA/José Méndez .

Demi-finaliste 2016 à Indian Wells et Miami, David Goffin va entamer les deux ATP 1000 avec un capital confiance important, vu sa première partie de saison. Reste que réitérer ses perfs de l’an dernier sera forcément très compliqué.

ATP 250 Doha

1e tour: bat Robin Haase, ATP 59

2e tour: perd Fernando Verdasco, ATP 42

Australian Open

1e tour: bat Reilly Opelka, ATP 208

2e tour: bat Radek Stepanek, ATP 102

3e tour: bat Ivo Karlovic, ATP 21

1/8e: bat Dominic Thiem, ATP 8

1/4: perd Grigor Dimitrov, ATP 15

ATP 250 Sofia

1e tour: bye

2e tour: bat Adu Albot, ATP 92

1/4: bat Steve Darcis, ATP 59

1/2: bat Roberto Bautista Agut, ATP 16

Finale: perd Grigor Dimitrov, ATP 13

ATP 500 de Rotterdam

1e tour: bat Andrey Kuznetsov, ATP 54

2e tour: bat Robin Haase, ATP 57

1/4: bat Grigor Dimitrov, ATP 12

1/2: bat Pierre-Hugues Herbert, ATP 109

Finale: perd Jo-Wilfried Tsonga, ATP 14

ATP 500 Acapulco

1e tour: bat Stéphane Robert, ATP 80

2e tour: perd Sam Querrey, ATP 40

Voilà, en brut et en résultats, le bilan de la première partie de saison de David Goffin. Qui va donc aborder Indian Wells et Miami avec une certaine confiance, voire une confiance certaine, sa défaite face à Sam Querrey – futur vainqueur du tournoi – au deuxième tour d’Acapulco, ne pouvant être considérée comme une réelle contre-performance.

Le bilan de David est en fait plus que positif: 2 finales (1 en ATP 250, 1 en ATP 500), un 1/4 en Grand Chelem et une incursion, furtive mais réelle, dans le Top 10. Certes, il y a eu deux défaites au deuxième tour mais, comme déjà dit, celle à Acapulco n’a rien d’anormale vu la forme affichée par l’Américain était étincelante.

Que doit-on espérer pour les deux ATP 1000 californien et floridien?

Avant tout, il faut rappeler que David avait été en demi-finale de ces deux grands tournois il y a douze mois, il a donc pas mal de points à défendre d’ici la fin de Miami: 720, très exactement.

Bye au premier tour, il jouera contre le vainqueur de Tommy Robredo (qui a un classement protégé) – Karen Khachanov, deux joueurs largement à sa portée. Au potentiel 3e tour, il aura déjà face à lui une tête de série en la personne d’Albert Ramos-Vinolas, 24e joueur mondial. Pas du tout inabordable, loin de là.

Le premier très gros morceau (mais je ne dois pas vous re-dire ici que tous les matches sont à jouer) se présentera en huitièmes de finale, probablement face à Jo-Wilfried Tsonga contre lequel il a perdu en finale à Rotterdam.

En quart, ce serait alors Andy Murray, si ce dernier tient le coup.

Bref, atteindre le même stade que l’an dernier relèverait de l’exploit…

Un quart serait déjà une très belle perf, avec 180 points à la clé mais la route sera longue. Aussi longue, sans aucun doute que celle qui se présentera à lui à Miami, dans l’un des plus beaux tournois du monde, à quelques mètres de la plage… et des langoustes.

David n’est pas le seul Belge à Indian Wells. Yanina Wickmayer et Kirsten Flipkens ont en effet réussi à passer le premier tour en réussissant de beaux résultats. Yanina a ainsi battu Laura Siegemund, la joueuse la mieux classée à son actif cette saison (37). Perf pour Kirsten aussi qui a pris la mesure de Catherine Belllis, 55e mondiale. Le deuxième your sera plus compliqué pour elle puisqu’elle sera opposée à Garbine Muguruza, 7e mondiale. Dur morceau aussi pour Yanina qui devra affronter Daria Gavrilova, 27e mondiale.

Mais on sait que les deux Belges sont capables de tout. De tout…

Pour rappel, Indian Wells est en Californie. Décalage horaire: – 9. Quand il est 18 heures en Belgique, il est 9 heures là-bas…

 

 

 

3 COMMENTS

  1. Oui et comme son tableau s’est vraiment largement ouvert, il a perdu, ce qui n’est pas grave en soi, mais c’est vraiment une très belle opportunité de perdue.
    Croisons les doigts pour Miami

  2. Il semble que le tableau de David soit un peu plus ouvert a Indian Wells avec les defaites de Tsonga et Murray, cela dit, chaque match est compliqué a gagner!

LEAVE A REPLY