La preuve en images que la Coupe Davis est magique. Même pour Nadal, Federer, Djokovic ou Murray.

2
1175
epa05047530 Britain's Andy Murray celebrates winning against Belgium's David Goffin during the Davis Cup World Group Final between Belgium and Britain in Gent, Belgium, 29 November 2015. EPA/LAURENT DUBRULE

Donc, ce seraient les meilleurs joueurs du monde qui poseraient problème. Qui trouveraient que disputer la Coupe Davis, c’est trop lourd.
Voici, en images, la joie de Nadal, de Djokovic, de Federer et Murray quand ils ont gagné la Coupe Davis.
Et ils voudraient priver leurs collègues de vivre une telle émotion?
Un peu facile une fois qu’on la en poche de la décrier.

2004. Espagne – USA.

2010. Serbie – France. Allez à 9’48

2014. France – Suisse. Allez à 17’34.

2015. Belgique – Grande-Bretagne

2 COMMENTS

  1. Les meilleurs ne la joueraient pas ?
    Petite devinette : Combien parmi les 26 n°1 mondiaux depuis la création du classement en 1973 ont remportés la Coupe Davis ? Seulement 4 : Nastase, Muster, Rios et Kuerten. Et ce n’est pas parce qu’ils ne la jouaient pas. Nastase a même disputé deux finales, Muster et Kuerten une demi. Mais ils manquaient d’un partenaire de top niveau pour parvenir à s’imposer.

    Tous ces champions, au-delà de 30 ans, on décidé de ne plus la jouer, ou seulement à la carte. Même ceux qui l’adoraient comme McEnroe, Becker ou Agassi. La différence avec aujourd’hui est qu’ils ne dominaient plus le tennis lorsqu’ils l’ont arrêté. Si aujourd’hui les meilleurs ne la jouent pas, c’est seulement dû à cette génération des Fab Four qui se maintient au Top de manière exceptionnelle. Mais ça va changer dès qu’ils auront pris leur retraite.

    Les joueurs du Top 20 : Goffin, Cilic, Thiem et quasiment tous les autres la jouent. Seuls abstinents : Del Potro et Berdych pour des raisons d’âge également, ainsi que Dimitrov et Anderson parce qu’ils ont des problèmes avec leur Fédération.
    Et les Futurs champions de demain : Zverev, Kyrgios, Rublev, Khachanov, Shapovalov ou Coric la jouent ! Seuls Chung (aussi en conflit avec sa fédé) ne joue pas. Qu’on se repose donc plutôt sur ceux-ci !

  2. En tout cas dans le cas de Federer, c’est clairement ce qui s’est passé. Je la joue à fonds pour la gagner, et une fois gagnée, la CD est dans mon palmarès et je m’en détourne. Je ne veux pas écorner sa Majesté, mais force est de constater qu’il ne défend pas les traditions du tennis, contrairement à ce que sa communication veut faire croire. Sa Laver Cup en est l’exemple le plus désarmant. Non la plupart des bons joueurs roulent pour eux, c’est clair.

LEAVE A REPLY