Goffin sera 7e ou 8e tête de série à Roland Garros

3
1739

Roland Garros, c’est déjà pour ce lundi avec les début des qualifications masculines.

Pour le moment, Ruben Bemelmans est encore dans la liste des joueurs devant passer par les qualifications. Il est très près du tableau final puisqu’il est deuxième entrant derrière James Duckworth. Il faudrait donc a priori deux nouveaux forfaits dans le tableau final pour que Ruben évite les qualifs. Mais ces deux forfaits doivent survenir avant le tirage au sort des qualifs, tirage au sort qui aura lieu ce dimanche soir.

Juan-Martin Del Potro, contraint à l’abandon face à david Goffin, a fait savoir qu’il prendrait sa décision de jouer ou de ne pas jouer à Roland Garros dans les jours qui viennent mais il ne devrait pas annoncer cette décision avant quelques jours, ce sera donc sans doute trop tard pour avoir un impact sur les qualifs.

Il y a donc beaucoup de probabilité pour que Ruben reste bien en qualifs où il sera tête de série.

Tête de série, David Goffin le sera également, mais dans le tableau final. Grâce à son quart de finale à Rome, il sera même dans les 8 premières têtes. Il sera en effet 9ème mondial lundi mais comme Roger Federer ne joue pas Roland, le 9e mondial sera 8e tête. Si Del Potro devait déclarer forfait, David serait alors 7è tête de série, ce qui ne changerait pas grand chose par rapport à la huitième.

Pourquoi? Parce que le règlement est clair ;-). La tête de série numéro 1 est placée sur la ligne 1 du tableau, soit tout en haut, la tête de série numéro 2 sur la ligne 128, soit tout en bas. Les deux premières têtes ne peuvent donc se rencontrer qu’en finale.

Les têtes de série numéro 3 et 4 sont placées sur les lignes 33 et 96 mais selon un tirage au sort.

Les têtes de série de 5 à 8 sont placées sur les lignes 32, 64, 65 et 97 selon un tirage au sort.

Pour ceux que cela intéresse d’aller plus loin, voir le règlement, page 26, en anglais.

Ce qui veut dire, en clair, qu’en étant dans les 8 premières têtes de série, David Goffin est certain d’éviter un des Top 8 avant les quarts de finale.

Maintenant, il reste aussi de très gros clients dans les têtes de série de 9 à 32 (dont un certain Djokovic qui reprend des couleurs) et, aussi, dans les non têtes de série. Parmi les plus dangereux à éviter au premier : Khachanov, Tsitsipas ou Coric.

David Goffin sera donc dans de bonnes conditions, en tant que tête de série, mais aussi en raison du niveau qu’il a affiché au cours de ses derniers matches. Certes, il a connu un coup de bambou étrange lors de sa rencontre face à l’Italien Cecchinato mais ses prestations face à Del Potro et Zverev ont été de très haut niveau. Le tennis est là, cela ne fait aucun doute, le physique aussi, c’est évident. Reste à gérer, comme cela a été régulièrement le cas avec David, les petites baisses d’intensité qui font que Goffin, parfois, ne parvient pas à maintenir sous l’eau la tête de son adversaire et lui re-donne donc parfois vie et espoir.

C’est évidemment ténu mais, à ce niveau mondial, la moindre baisse d’intensité peut faire tourner le match.

Mais, très franchement, David peut aborder ce Roland Garros avec confiance et détermination.

Côté féminin, Elise Mertens a été mise au repos cette semaine mais elle pourrait jouer un rôle intéressant à la Porte d’Auteuil où elle sera 16e tête de série. Elle ne cesse d’évoluer positivement et on suivra avec grand intérêt son tournoi.

Deux autres Belges seront dans le tableau final féminin: Kirsten Flipkens et Alison Van Uytvanck qui se rencontrent au premier tour à Nuremberg.

Yanina Wickmayer, Ysaline Bonaventure et Maryna Zanevska passeront par les qualifs qui commencent, pour les dames, ce mardi.

 

 

3 COMMENTS

  1. Bon perso je ne suis pas entièrement rassuré par ce que j’ai vu à Rome. Contre Zverev je l’ai trouvé vraiment pas très bon dans le premier set qu’il a véritablement offert. Dans le second set j’ai commencé à retrouvé par moments le joueur de la fin de 2017 (même si il a de la chance que Zverev manque cruellement de calme et de concentration par moments). Mais j’ai trouvé l’ensemble plombé par d’énormes fautes sur de points faciles principalement à la conclusion des échanges. Il peut vraiment mieux faire même si il faut reconnaître qu’il n’a pas beaucoup joué cette année. Croisons les doigts pour un bon tirage pour RG.

    • Pas d’accord avec ton analyse. J’ai trouvé justement qu’il était bien dedans. certes il a fait des fautes directes qui peuvent sembler « bêtes » dans le premier, mais c’était sans doute du à son envie de jouer vite pour ne pas subir le rythme de l’autre. Et il a mené 3-2 dans le 3ième break , donc vraiment pas loin contre le meilleur joueur du moment après Nadal. Zwerev s’en sort très bien sur ce match.

  2. David a affiché un très bon niveau de jeu à Rome et je me réjouit beaucoup de cela. Je suis fan de Goffin et je suis sa carrière de proche.
    Grâce à un quart de finale à Rome et la défaite prématurée de John Isner ( John défendait 360 points de sa demi finale de l’année passée) Goffin est monté de la 10ème place vers la 9ème place dans le classement ATP.
    Par conséquence, comme vous le dites, David sera 7ème ou 8ème tête de série à Roland Garros.
    Cela peut représenter en effet un avantage au premiers tours du tournoi de Roland Garros par rapport au 9ème ou 10ème tête de série, mais ne l’est pas nécessairement plus loin dans le tournoi (et pour les joueurs du niveau de Goffin, j’ai l’habitude de regarder plus loin que les premiers tours!!).
    Parlant des tirages à Roland Garros par exemple, en théorie la probabilité que la 7ème ou 8ème tête de série se retrouve dans le même quart du tableau que la 1ère tête de série (actuellement Rafael Nadal) est 1 sur 4 (25%), puisqu’il y a 4 quarts dans le tableau et la chance de se retrouver dans un de ses quarts du tableau devrait être égale.
    Mais cela est la théorie.
    En réalité il n’y a aucune obligation de faire un tirage vraiment aléatoire. Le code (le Rule Book) dont vous faites mention dans votre article, mentionne les lignes sur les quelles les têtes de série peuvent être placé dans le tableau, mais ne dit rien sur le comment, sur la procédure.
    Et en réalite, quand on examine les résultats des tirages à Roland Garros dans le passé, on constate que ces tirages n’ont pas été vraiment aléatoires, surtout en ce qui concerne le placement des 5ème, 6ème, 7ème et 8ème têtes de série dans les 4 quarts du tableau.
    Vous pouvez vérifier vous-même, on regardant dans les archives des tableaux de Roland Garros sur le website de l’ATP, que dans la période 1983-2014, , la 6ème tête de série ne s’est jamais retrouvée, 32 années d’affillée à propos, dans le même quart du tableau avec la 1ère tête de série, même pas une seule fois !!!! Avec un tel résultat (0 fois sur 32 tirages !), en statistiques, on rejette toute suite l’hypothèse d’avoir à faire avec un tirage vraiment aléatoire, puisque la probabilité d’un tel résultat est trop basse !
    Pour cet raison j’avais préféré que David était resté 9ème tête de série au lieu de devenir 8ème ou 7ème tête de série comme c’est le cas maintenant.
    Pourquoi ? Parce que, si le passé est un indice pour le présent, la chance que David Goffin se retrouvera dans le quart du tableau avec Rafael Nadal est beaucoup plus élevé maintenant, par rapport à la chance qu’il avait s’il était resté 9ème de série (les 9ème têtes de série se retrouvaient beaucoup moins souvent dans le premier quart du tableau dans la même période mentionné ici-dessus).
    Et se retrouver dans le même quart du tableau avec Nadal, n’est pas un cadeau: cela impliquerait presque d’office pour David qu’il ne va pas plus loin que les quarts de finale à Roland Garros, s’il réussit à se hausser en quart de finale.

LEAVE A REPLY