Goffin en roue (presque) libre. Mertens quasi dans le Top 50

0
355
epa06000924 David Goffin of Belgium in action against Sergiy Stakhovsky of Ukraine during their men?s single 2nd round match during the French Open tennis tournament at Roland Garros in Paris, France, 31 May 2017. EPA/TATYANA ZENKOVICH

David et Elise au 3e tour. Alison en piste.

Hier, face à Sergiy Stakhovsky, David a gagné son…. 31e simple de la saison alors qu’ il n’a enregistré que 11 défaites. Oui, David a déjà joué 42 matche en simple en 2017, ce qui est pas mal du tout 😉

Même s’il a perdu le troisième set, Goffin a, comme au premier tour, géré de main de maître ce deuxième tour de Roland Garros. Sans perdre d’énergie émotionnelle, il s’est donc qualifié pour le troisième tour d’un tournoi du Grand Chelem.

Pour les amoureux de stats, qu’ils sachent que ce Roland Garros est le 20e tableau final en Grand Chelem de David.  C’est la onzième fois qu’il va au moins au troisième tour, mais il a déjà fait mieux, évidemment, puisqu’il a été en quart à Roland l’an dernier et à Melbourne cette année, en huitièmes à Roland en 2012 ainsi qu’ à Melbourne en 2016 et qu’ à Wimbledon en 2015 et 2016. Il n’y a qu’à l’US Open qu’il n’a pas (encore) été plus loin que le troisième tour.

Demain vendredi, il sera confronté à un solide terrien. Horacio Zeballos n’est sans doute ‘que’ 65e mondial mais, sur terre battue, il vaut largement le Top 50. Reste que cet Argentin n’a jamais brillé en Grand Chelem puisque c’est tout bonnement la première fois qu’il passe plus d’un tour. Il a d’ailleurs déjà rencontré David dans un Grand Chelem, à Wimbledon en 2015. Il s’agira du cinquième match entre les deux hommes, Zeballos s’étant imposé une seule fois, lors de leur prmeier duel en 2014. Depuis, David n’a plus perdu un set 7-6 6-1 6-1 à Wimbledon 2015, 6-1 6-1 à Gstaad 2015 et 7-5 6-3 à Miami 2016.

Il s’agira d’un gros match, mais tout à fait à la portée de David Goffin qui, on l’imagine, aimerait vraiment rencontrer Dominic Thiem en 8e de finale, qui devra se défaire quant à lui de Steve Johnson.

Si la victoire de David était attendue, celle d’Elise Mertens était espérée. Je vous disais hier que la Néerlandaise Hogekamp restait sur 10 victoires d’affilées. Mais, sans se démonter et malgré une petite déconcentration due entre autres à la pause médicale demandée par sa rivale, la jeune Belge a géré comme une cheffe et s’est hissée au troisième tour, se rapprochant ainsi du Top 50 qu’elle intégrera de toutes façons d’ici Wimbledon.

Au troisième tour, elle devrait avoir le plaisir de jouer sur un grand court puisqu’elle affrontera une certaine Venus Williams qui lui rend pas moins de 14 ans! Venus qui a gagné son premier titre du Grand Chelem en 2000 alors que Elise n’avait que …. 5 ans!

Kirsten Flipkens a quant à elle bien résisté face à Samantha Stosur contre laquelle elle s’est inclinée 6-2 7-6.

Une seule Belge sur les courts en simple ce jeudi.

Court Suzanne Lenglen, 11 heures

Alison Van Uytvanck – Agnieszka Radwanska

Il s’agira d’un duel entre deux joueuses ayant une très bonne main. Si elle manque de puissance, la Polonaise est sans doute l’une des meilleures contreuses du circuit, dotée qui plus est d’un sens tactique qui fait merveille. Elle est malheureusement pour elle un peu fébrile dans les moments clé, mais sera sans nul doute favorite de ce deuxième duel qui l’oppose à la Belge. La première fois, c’était au Brussels Open 2012 et Agnieszka avait gagné -2 6-1.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY