Goffin en cinq sets, deux Belges au programme

2
616
epa06767362 David Goffin of Belgium in action against Robin Haase of the Netherlands during their men?s first round match during the French Open tennis tournament at Roland Garros in Paris, France, 27 May 2018. EPA/IAN LANGSDON

Très bonne victoire mentale pour David face à Haase. Kirsten Flipkens et Elise Mertens au programme de ce lundi.

Hier, j’écrivais que David Goffin aurait probablement un début de match compliqué mais qu’il devrait s’imposer ensuite en 3 ou 4 sets.

Bon, le début, en effet, a été très compliqué. Ou plutôt, non, pas le tout début puisque Goffin a fait le break rapidement mais, par la suite, précisément, il a voulu être trop rapide. Et, comme parfois – ou souvent – la rapidité s’est muée en précipitation. A tel point que, malin comme un renard et courant comme un lièvre (jeu de mots nul et multilingue :-), le Néerlandais s’est retrouvé à 6-4 4-1 en sa faveur sans que le Belge et son clan ne comprennent réellement ce qui se passait.

David ne jouait pas mal, en réalité, mais il ne jouait pas juste. Comme déjà dit, au lieu de construire les points et d’emmener son rival vers la faute, il tentait un peu trop vite le coup gagnant.

Heureusement, à 1-4, il s’est repris, et a retrouvé son calme. Ce qui lui a permis de revenir complètement dans le match. Certes, il a tout de même perdu ce deuxième set alors qu’il était revenu à 4-4 mais la physionomie de la rencontre avait changé.

C’est alors au début du troisième set que tout s’est joué. Il fallait que David mette la tête de Haase sous l’eau et, surtout, qu’il n’aille pas lui-même le rechercher.

Il a réussi ce joli coup, revenant de deux sets zéro pour s’imposer en cinq manches, un peu comme il l’avait fait face à Kyle Edmund au premier match de la finale de Coupe Davis 2015.

Au deuxième tour, Goffin sera opposé à l’invitation française Corentin Moutet, 143e mondial, qui a battu Ivo Karlovic en trois sets.

Deux Belges au programme ce lundi.

Kirsten Flipkens sera opposée à Tatjana Maria contre laquelle elle a déjà gagné 4 fois et perdu 3 fois. Si elle a bien récupéré de ses efforts de Nuremberg (demi en simple, finale en double avec plusieurs matches par jour en raison de la pluie), la Belge sera favorite.

Tout comme le sera largement Elise Mertens face à Varvara Lepchenko qui vit une saison un peu compliquée alors que celle de la Belge est juste magique.

 

2 COMMENTS

  1. Bonjour Patrick,
    Merci pour vos articles.
    Ysaline Bonaventure n’a-t-elle pas/plus de chance de recevoir une place de lucky-looser ?
    Elle a le 3ème meilleur classement des éliminées du 3ème tour de qualifs…

LEAVE A REPLY