Et, pendant ce temps-là, Maryna Zanevska entre dans le Top 100

0
448
Lausanne Switzerland, 07/17/2021: Maryna Zanevska of Belgium is in action during the Semi-final, Lausanne 2021 tennis tournament WTA 250 (Photo by Eric Dubost / Pacific Press/Sipa USA)

Qu’il est difficile, en cette fin d’année 2021, de se passionner pour le tennis belge.

A tel point que d’aucuns parlent davantage du retour de Kim Clijsters que des résultats des joueuses belges.

Il est vrai que la Fédération Internationale de Tennis, après avoir ‘vendu’ la Coupe Davis est en train de galvauder la toute nouvelle Billie Jean King Cup.

Quelle ambiance sinistre que celle qui a prévalu aux deux premiers (et sans doute derniers) matches des Belges à Prague! Mais comment pourrait-on en vouloir aux amateurs praguois? Serions nous nombreux à aller voir une rencontre entre la Biélorussie et l’Australie si cette compétition avait lieu à Bruxelles?

Et puisque j’évoque cette nouvelle version de la Fed Cup, je ne vous cache pas que la déception est énorme car, à vrai dire, la Belgique était grandement favorite face à l’Australie.

La défaite de Greet Minnen n’a rien d’anormal face à une adversaire qui revenait de blessure mais elle a commis beaucoup trop d’erreurs directes que pour pouvoir prétendre à la victoire.

La non victoire d’Elise Mertens est bien plus désolante car la première joueuse belge a été à deux points du succès et que, sur papier (et sur le terrain également), il y avait un monde de différence.

Mais voilà, le tennis reste le tennis et si le meilleur (ou la meilleure)devait à chaque fois s’imposer, il n’y aurait aucune raison de faire jouer les matches.

Oui, Elise a très mal joué mais il n’est pas nécessaire pour autant de la critiquer outre mesure. Une joueuse de tennis a le droit de passer à côté d’un match et je peux vous assurer que la première déçue par cet étonnant échec est la joueuse elle-même.

Reste que la demi est désormais asez loin de l’équipe de Johan Van Herck et qu’il faudrait un concours de circonstances pour que les Belges soient dans le dernier carré.

Dans la grisaille actuelle qui prévaut, je voudrais mettre en exergue une joueuse qui, l’air de rien, est en train de réaliser son rêve.

A 28 ans, Maryna Zanevska, presque dans l’indifférence générale, vient d’entrer dans le Top 100. Elle est en effet 82e mondiale, ce qui constitue son meilleur classement.

Il faut dire que Maryna a énormément joué cette saison, affichant pas moins de 42 victoires pour seulement 15 défaites.

Et elle a remporté trois titres pour 18 tournois disputés: le 80.000+H de Les Franqueses del Valles, le WTA International de Gdynia et le 25.000 d’Otocec.

Ces performances la mènent donc à la quatrième place belge, derrière Mertens, Van Uytvanck et Minnen. On ne peut que lui dire: BRAVO!

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY