Djoko ou le catenaccio, version tennis

0
748
02/02/2013 - CHARLEROI - DAVIS CUP: Belgium vs Serbia - M#3 - Dubble Match : Novak DJOKOVIC - Viktor TROICKI ©Vincent VAN DOORNICK / IMAGELLAN

Comme avant chaque duel entre Federer et Djokovic, c’est la même question: qui donc est favori? Eléments de réponses.

Rassurez-vous, je ne vais pas vous refaire le coup de Wimbledon. Vous savez tous ce que je pense de Roger Federer – l’un des meilleurs joueurs de tous les temps – et de Novak Djokovic, sans aucun doute le meilleur joueur de ces deux dernières années.

Ce qui n’empêche pas non plus Djoko d’être l’un des meilleurs joueurs de tous les temps.

Ah oui, pour ceux qui ne le sauraient pas ou l’auraient oublier: je ne dis jamais qu’Untel est le meilleur joueur de tous les temps. Même quand il s’agit de Roger Federer, je me refuse de tels propos car les temps ne sont jamais comparables.

Et le palmarès, me demande-t-on souvent. Un palmarès est évidemment un élément qui peut donner une idée mais si je prends Roy Emerson, 4ème dans le classement des joueurs ayant gagné le plus de tournois du Grand Chelem, je suis obligé de dire qu’il n’est sans doute pas le 4è meilleur joueur de tous les temps.

Mais bref, ce n’est pas le propos du jour.

La question, donc, est celle-ci: Roger Federer va-t-il battre Novak Djokovic pour la première fois en Grand Chelem depuis la demi-finale de Wimbledon en 2012?

Comme avant la finale de Wimbledon 2015, comme avant la finale de l’US Open 2015, je sens que les aspirations sont énormes et que la grande majorité des fans de tennis se disent que, cette fois, c’est la bonne!

Diantre, Roger est éblouissant depuis le début de cet Australian Open où il n’a perdu qu’un seul set, le deuxième, face à Grigor Dimitrov en seizièmes de finale. En huitièmes, il a donné une leçon de tennis à David Goffin et il a survolé son quart face à Tomas Berdych, pourtant en bonne forme.

Avant Melbourne, il avait été en finale à Brisbane, où seul Milos Raonic (lui aussi en demi!) a réussi à lui damer le pion.

Mwoui.

Quoi, mwoui?

Ben, euh, je vais redire ce que je répète à l’envi: Djokovic ferme le jeu! Il est moins flamboyant que Federer, moins spectaculaire en puissance que Nadal, moins bon serveur que Raonic mais il FER-ME le jeu.

C’est quoi, fermer le jeu?

Fermer le jeu c’est avant tout le lire à la perfection et comprendre très vite ce que l’adversaire va tenter. Ensuite, fort de cette connaissance des intentions de l’autre, on distille des envois dont les trajectoires empêchent de construire.

Fermer le jeu, c’est quasiment obliger l’adversaire à jouer où on l’a décidé.

Fermer le jeu, c’est prendre le contrôle de la ligne de fond et ne jamais desserrer l’étreinte.

Fermer le jeu, c’est faire comme le faisaient si bien les Italiens dans les années 60 quand leur catenaccio voyait les plus grandes équipes se casser les dents sur leur défense.

Djokovic, en réalité, c’est le catenaccio version tennis. Il lit, il court, il bloque, il percute.

Et, jamais, JA-MAIS, il ne plie.

Mais, il a tout de même été aux cinq sets face à Simon???

Mwoui.

Quoi, mwoui?

Ben, le hic, c’est que Novak a déjà eu son match difficile, pas Roger.

Donc?

Donc, je donne une nouvelle fois Djokovic favori de cette demi-finale. Je ne doute pas une seule seconde que Federer a les atouts pour prendre un set, voire deux, mais je ne pense pas qu’il en prendra trois. (mais je peux évidemment me tromper)

L’autre demi opposera quant à elle Andy Murray à ce diable de serveur qu’est Milos Raonic. Lequel est dans la forme de sa vie puisqu’il vient de gagner à Brisbane et qu’il est en demi à Melbourne.

Peut-il aller en finale? Je pense qu’il a en tous les cas les armes pour se défaire d’Andy Murray.

En dames, Serena Williams partira grande favorite contre Agnieszka Radwansaka alors que la très surprenante Johanna Konta rêve de poursuivre son aventure face à Angellique Kerber.

Mais, a priori, je miserais plutôt sur une finale Williams – Kerber.

A noter aussi la qualification pour les demis de Joachim gérard au tournoi en chaises. Joachim a battu Scheers 6-3 6-2 et défiera le deuxième mondial Houdet en demi.

Hélas!, mon vrai métier m’empêchera de commenter les demis. Je commenterai par contre les deux finales, samedi et dimanche à 9h30.

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY