Day 7. Goffin et Mertens peuvent prendre le quart

2
902
Belgian Elise Mertens (WTA 21) celebrates after winning a tennis match against Chinese Wang Qiang (WTA 15) in the third round of the women's singles at the 2019 Wimbledon grand slam tennis tournament at the All England Tennis Club, in south-west London, Britain, Saturday 06 July 2019. BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Ce lundi, David Goffin et Elise Mertens peuvent se qualifier pour les quarts de finale de Wimbledon, si c’était le cas, ce serait la deuxième fois qu’un joueur et une joueuse belges se hisseraient en quart du même tournoi du Grand Chelem. La dernière fois, c’était en 2002 lorsque Justine Henin et Xavier Malisse avaient été en demi-finale à … Wimbledon (un signe?).

Court 3 – 2e match de 12 heures belges

David Goffin – Fernando Verdasco

Si les deux têtes de série de la partie de tableau inférieure à celle de Goffin (Edmund et Tsitsipas) ont été éliminées, il ne faut pas non plus croire que ce huitième de finale face à Fernando Verdasco sera une partie de plaisir.

Mais ne boudons pas notre plaisir: jouer contre un Anglais en 8e sur le Central ou défier le fabuleux Grec n’aurait pas non plus été une partie de plaisir…

A 35 ans, l’Espagnol est actuellement 37e mondial. Il y a dix ans il était… 7eme mondial, soit le même meilleur classement que son adversaire belge de ce lundi.

Il s’agira de la 7e (décidément) confrontation entre les deux hommes qui en sont à 3 victoires partout. Les deux derniers matches se sont joués en 2017, Goffin s’était imposé sur la terre romaine, Verdasco sur le dur qatari.

Ce match sera forcément très équilibré car les deux joueurs seront a priori assez libérés de toute contraintes car ils auraient signé des deux mains l’idée de se retrouver en deuxième semaine. Ils seront aussi en pleine confiance suite à leurs résultats de la première semaine. Goffin a en effet sorti un match exceptionnel face à Daniil Medvedev et Verdasco a réussi à revenir de deux sets zéro face à Edmund pour s’imposer 6-4 au cinquième set.

J’ai cependant la sensation que la confiance qui habite David en cette quinzaine londonienne devrait lui donner un léger avantage. Il bouge très bien, il ose beaucoup et il est sur une pente terriblement ascendante.

Je le donne vainqueur.

Court 12 – 12 heures belges

Elise Mertens – Barbora Strycova

Huitième de finaliste d’un Grand Chelem pour la quatrième fois de sa carrière, Elise Mertens a démontré face à Wang qu’elle était elle aussi en belle confiance et, comme David, elle hérite d’une adversaire parfaitement à sa portée.

Mais méfiance tout de même car si Barbora Strycova n’est « que » 54e mondiale, elle a été 16e et est 3e en double. Elle sait aussi très bien jouer sur gazon comme en témoigne son quart à Wimbledon en 2014 (elle joue le tableau final sans discontinuer depuis 2003! comme… Verdasco) et sa récente demi à Birmingham.

Mais je suis optimiste et je crois que nous allons avoir deux joueurs belges en quart de finale.

(Le Tour de France partant de Binche, je ne pourrai sans doute pas voir les matches mais je donnerai évidemment le score set par set sur facebook).

2 COMMENTS

  1. David, après sa victoire contre Medvedev : « j’ai montré que je voulais tout donner dans ce tournoi ». Vamos.

LEAVE A REPLY