Compte à rebours. US Open J-10 Coupe Davis, J-34!

0
378
epa05577595 Nick Kyrgios (L) of Australia is congratulated by David Goffin (R) of Belgium after winning the men's singles final match at the Japan Open Tennis Championships in Tokyo, Japan, 09 October 2016. EPA/KIYOSHI OTA

Les vacances défilent mais la rentrée n’en sera que plus belle avec deux énormes rendez-vous: l’US Open (dont les qualifs commencent le mardi 22 août) et, évidemment, la demi-finale de Coupe Davis qui aura lieu du 15 au 17 septembre.

Avant tout, permettez-moi de vous présenter mes excuses pour les désagréments que vous avez peut-être subis suite au « hackage » de mon blog. J’espère que cela ne vous a pas trop été désagréable. Maintenant, tout semble être rentré en ordre. Merci quoi qu’il en soit pour votre patience et votre fidélité.

Quatrième et dernier – déjà – tournoi du Grand Chelem, l’US Open se jouera peut-être avec un certain Roger Federer comme première tête de série. Si la Légende remporte l’ATP 1000 de Montréal, il se retrouvera en effet à 200 petits points d’Andy Murray qui a pas mal de points à défendre à Cincinnati…

Mais concentrons-nous sur les Belges. Qui seront assez nombreux dans les tableaux finals de l’épreuve new-yorkaise: David Goffin, Steve Darcis, Ruben Bemelmans, Elise Mertens, Kirsten Flipkens, Yanina Wickmayer et Alison Van Uytvanck sont en effet admis directement. Il y avait un doute pour Alison mais c’est ok!

Pour les qualifs, côté masculin, le cut est aujourd’hui à 239, ce qui veut dire que Joris De Loore et Arthur De Greef ont le classement requis pour y prendre part. Seul Joris est inscrit, Arthur continuant sa saison sur terre (il jouera le Challenger de Manerbio pendant les qualifs de l’US). Chez les dames, Maryna Zanevska fera le déplacement ainsi qu’Ysaline Bonaventure qui va utiliser son classement protégé.  A noter la présence de Maria Sharapova dans ces qualifs!

Début du tournoi qualification, le mardi 22 août, début des tableaux finals, le lundi 28 août.

Quelques jours après la finale de l’US, aura lieu, à Bruxelles, la demi-finale de Coupe Davis entre la Belgique et l’Australie. Si vous n’avez pas encore acheté vos billets, il est grand temps de le faire, en allant ici. 

Quel est la forme des joueurs belges et australiens?

Côté belge, c’est un peu compliqué pour le moment avec le retour de David Goffin qui est, comme prévu, un peu difficile.

Steve Darcis n’a pour sa part plus joué depuis le deuxième tour de Wimbledon (il a dû abandonner sur blessure). Il a alors fêté la naissance de son deuxième enfant et il reprend la semaine prochaine au Challenger de Meerbusch en Allemagne et, la semaine suivante, il est dans le main draw de Winston Salem, un ATP 250). Il me signale que tout roule pour lui (il joue aussi les interclubs allemands ce dimanche).

Ruben Bemelmans ne va pas trop mal et a d’ailleurs retrouvé le Top 100.

Il est aussi en bonne forme en double et jouera d’ailleurs ce samedi la demi-finale du Challenger d’Aptos en compagnie de Joris De Loore.

Côté australien, Nick Kyrgios a aligné trois défaites de rang après Roland Garros (Young, Herbert et Sandgren) mais s’est un peu réveillé à Montréal où il a battu Troicki et Lorenzi avant d’être éliminé par le fabuleux Alexander Zverev. La demi-finale du haut de Montréal opposera ce dernier à un autre jeune grand espoir, le Canadien Shapovalov.

Le deuxième Australien actuel est également un jeune. Il s’agit de Jordan Thompson qui a été en finale du Challenger de Binghampton, avant de battre Bemelmans à Washington où il n’a été battu qu’au tie-break du dernier set par… A. Zverev. Cette semaine, il a été éliminé d’entrée à Aptos, par le Japonais Santillan.

Troisième australien, Bernard Tomic n’est plus que 94e mondial et n’a plus joué depuis Wimbledon. Il connaît une sorte de dégoût du tennis comme il l’expliquait à la télévision australienne (voir ici) et ne devrait pas être sélectionné.

Les Australiens peuvent aussi compter sur un excellent joueur de double, John Peers, 3e mondial, qui a été en demi à Wimbledon et a gagné à Washington. Peers qui joue en Coupe Davis avec Sam Groth depuis les play-off 2016 (il avait joué son premier double au premier tour avec… Lleyton Hewitt).

Groth et Peers devraient être de la partie face à la Belgique. Pour les deux autres places, je miserais donc sur Thompson (qui a battu Sock en quart et Vesely au premier tour) et sur Kyrgios qui semble incontournable, lui qui avait battu Isner et Querrey (en trois sets chaque fois) en quarts de finale. Mais avec lui, tout est possible et il faudra voir ce qu’il fait à New York.

Petite précision: le quart Australie – USA s’est joué sur dur alors que la demi sera sur terre.

Ah oui, petite anecdote: au premier tour de Cincinnati, un ATP 1000, David Goffin rencontrera… Nick Kyrgios. Il s’agira de la troisième rencontre entre le Belge et l’Australien, ce dernier s’est imposé les deux fois, en trois sets en finale à Tokyo 2016 et en deux sets cette année en huitièmes à Miami. Les deux matches se sont joués sur dur extérieur, comme ce sera le cas à Cincinnati.

 

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY