Chapeau à Murray, Goffin, Darcis, De Greef, De Loore, Gérard, Wickmayer et Flipkens

0
572
26/11/2015 - GENT - Flanders Expo - Draw ceremony - David GOFFIN - Andy MURRAY ©Philippe Buissin/ IMAGELLAN

Les classements – quasi de fin d’année – sont sortis. Andy Murray est numéro 1 mondial. Quelques Belges terminent en grande forme! Yanina et Kirsten méritent un grand coup de chapeau pour leur… constance dans le Top 100.

Comme chaque année, je ferai un bilan de l’année fin novembre – début décembre. Mais, rapidement, voici quelques considérations concernant les classements sortis ce lundi matin, des classements qui ont quasiment identiques à ce qu’ils seront en fin de saison, sauf pour quelques joueurs qui disputent encore des tournois (dont le Masters) et en rappelant le fait que les points des ITF ne sont enregistrés que deux semaines après la fin desdits tournoi.

Tout d’abord un grand bravo à Andy Murray qui devient le 26e Numéro 1 mondial.

Vainqueur à Wimbledon, à Rio, à Beijing, à Shanghai et à Paris, l’Ecossais est sans nul doute le meilleur joueur de la saison. Je sais que certains trouvent son jeu particulier, pour ne pas dire assez peu chatoyant, mais je rappelle à ceux-là que le tennis n’est ni le patinage artistique, ni la gymnastique artistique.

En tennis, seul le résultat compte, peu importe le style.

Je peux évidemment comprendre que l’on préfère regarder Roger Federer mais, personnellement, j’ai toujours assez aimé les grands bagarreurs du fond. Ceux qui donnent tout, tout le temps. Ceux qui ne sont jamais satisfaits de leur niveau. Sauf qui crient quand cela ne va pas. Ceux qui râlent parce que tout ne roule pas comme il voudrait.

Murray est un défenseur sidérant, quasiment impossible à dépasser. Il lit le jeu, il court, il coupe les angles. Il frappe fort du fond.

Il a un caractère de teigneux, de ces caractères qui peuvent faire de vous un champion.

Andy Murray est un membre émérite du Big Four. Comme Nadal, comme Federer et comme Djokovic, il mérite donc je le répète, sa première place mondiale. Lire aussi ici.

Comme Murray, David Goffin est actuellement à son meilleur classement. Sauf si le hasard voulait qu’il dispute le Masters (il faudrait deux défections), il terminera donc la saison à cette onzième place mondiale. On lira ici le bilan de sa superbe saison.

Deuxième Belge, un Steve Darcis impérial qui a remporté le Challenger d’Eckental après avoir été en finale la semaine dernière à Budapest. Steve remonte à la 88e position, ce qui lui donnera accès au tableau final de l’Australian Open. A noter que Steve, pour les raisons que l’on sait, n’a joué que… 16 tournois, ce qui veut dire qu’il a garanti sa position dans le Top 100 en disputant de 5 à 15 tournois de moins que la plupart de ses collègues! Lire ici un post du  29 octobre.

131e mondial, Arthur De Greef termine lui aussi l’année à son meilleur classement, tout comme Joris De Loore, 174e. Un Joris qui va rencontrer Ruben Bemelmans ce lundi à Knoxville dans un challenger américain. Bemelmans qui a lui aussi retrouvé de belles couleurs, ne s’inclinant qu’en finale du Challenger de Charlottesville.

Mais il n’y a pas que les garçons. J’y reviendrai mais je voudrais adresser un méga-coup de chapeau à Yanina Wickmayer qui termine l’année à la 52e place mondiale à la WTA. C’est la neuvième année consécutive que Yanina termine dans le Top 100. Yanina qui vient de sortir un livre sur sa vie, qui n’est dispo qu’en néerlandais pour le moment.

Kisrten Flipkens termine elle aussi dans le Top 100, à  la 63eme position. C’est la cinquième fois de suite qu’elle y parvient, la 7e fois en tout.

Elle aussi mérite un coup de chapeau.

Et j’en termine avec Joachim gérard qui ne s’est incliné qu’en finale du Masters de double en tennis en fauteuil. De bon augure pour le Masters de simple qui se tiendra début décembre  à Londres.

(Rappel: les bilans complet, c’est pour fin novembre, début décembre)

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY