Brésil – Belgique: le coup est jouable

0
535

Si le Brésil part évidemment favori, la tâche n’est pas totalement impossible pour l’équipe de Johan Van Herck.

Quand, en 2017, l’équipe belge s’est envolée pour l’Allemagne sans David Goffin, peu étaient ceux qui pensaient que les Darcis et consorts avaient une chance de battre les frères Zverev et leurs coéquipiers

On connait la suite, la Belgique se qualifiant pour la finale lilloise.

Cette fois, les Belges se sont envolés sans Goffin, mais aussi sans Steve Darcis et sans Ruben Bemelmans, blessés. Mais l’équipe brésilienne n’est pas non plus celle d’Allemagne et il serait sot de ne pas y croire.

D’autant que les matches se jouent en deux sets gagnants et pas en trois, ce qui permet davantage de surprise.

Tout commence aujourd’hui, avec deux simples, sur terre battue. Demain ce sera le double, suivi de deux simples.

Arthur De Greef – Thiego Monteiro

Classé 107e mondial, Monteiro a été 74eme. Il est plutôt à l’aise sur terre battue et vient d’ailleurs de remporter le Challenger de Punta Del Este.

Arthur De Greef va quant à lui redécouvert la terre battue qu’il n’avait plus foulée depuis novembre dernier.

Le Brésilien est favori mais, franchement, le talent d’Arthur peut faire la différence.

Les deux joueurs ne se sont jamais rencontrés.

Kimmer Coppejans – Rogerio Dutra Silva

Il s’agira de la quatrième rencontre entre Coppejans et Dutra Silva. Ce dernier mène 2-1 mais les 3 matches ont eu lieu en 2015.

Classé 139e mondial, le Brésilien a été Top 70 en 2017.

Cette année, il a commencé sur dur avec un succès au Challenger de Playford. Il a été battu d’entrée en qualifs à Melbourne et au 3e tour du Challenger de Punta del Este. Challenger où Kimmer a été en quart de finale.

Là aussi, le Brésilien part favori mais le coup est tout à fait jouable.

 

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY