Bilan 2019 (9): l’inusable et incroyable Kirsten Flipkens

0
1125
Belgian Kirsten Flipkens celebrates after winning a first round game between Belgian Kirsten Flipkens (WTA 110) and Chinese Xiyu Wang (WTA 131) at the Women's Singles of the US Open Grand Slam tennis tournament, at Flushing Meadow, in New York City, USA, Tuesday 27 August 2019. BELGA PHOTO YORICK JANSENS

Quand Kirsten Flipkens a commencé sa carrière, Justine Henin et Kim Clijsters inondaient de leur talent a planète tennistique et les médias leur consacraient toute la place qu’elles méritaient.

Il y a eu une petite accalmie lors du premier départ à la retraite de nos numéros 1 qui sont ensuite revenues aux affaires, remettant une nouvelle fois – et bien involontairement – les autres joueuses belges dans l’ombre.

On aurait pu croire que le départ définitif à la retraite de Justine et Kim (encore que pour cette dernière, le mot définitif ne semble pas être approprié ;-), allait mettre en lumière médiatique les Flipkens et consorts. Oui mais voilà, après ces deux méga-championnes, tout résultat pouvait paraître moyen et ne suscitait plus l’enthousiasme qu’il aurait généré avant les années d’or du tennis féminin belge.

Et pourtant, vraiment, certaines joueuses ont réussi des prouesses (et en réalisent encore d’ailleurs). Parmi elles, une certaine Kirsten Flipkens, dont on parle finalement assez peu alors qu’elle présente des stats impressionnantes!

Jugez plutôt:

De 2009 à 2019, Kirsten a terminé la saison 10 fois sur 11 dans le Top 100; deux fois dans le Top 50.

Fin 2011, Kirsten était 194e mondiale et on a bien cru que sa carrière commencerait à être compliquée. Un an plus tard, elle termine à la 54e position et, en 2013, elle atteint son meilleur classement: 13e mondiale!

Kirsten a gagné un tournoi (Québec City 2012) et atteint trois autres finales (Rosmalen 2013 et 2018, Monterrey 2013)

Depuis l’Australian Open 2013, elle n’a plus raté un seul tableau final de Grand Chelem et en a donc disputé 28 d’affilée (série en cours). Auxquels il faut ajouter les 15 qu’elle a disputés de 2006 à 2011.

Elle a, mais oui!, atteint la demi-finale de Wimbledon en 2013! Une demi en Grand Chelem, même si Justine et Kim ont un peu biaisé la vision des choses, reste une extraordinaire performance réalisée également par Yanina Wickmayer et Elise Mertens!

Mais Kirsten, c’est aussi le double. Elle a atteint son meilleur classement dans la discipline en juillet de cette année (23). Elle a gagné 5 tournois et atteint 8 autres finales!

Et ce n’est pas tout, Kirsten a joué son premier match de Fed Cup en… 2003, il y a seize ans et a été sélectionnée au moins une fois par saison depuis lors, sauf en 2014! Elle a gagné 13 simples sur 33 et 3 doubles sur 14.

Voilà des stats et un palmarès qui méritaient bien que je lui consacre ce post!

A 33 ans, grâce à une fin de saison sur les chapeaux de roue, Kirsten va pouvoir continuer à parcourir le monde et à jouer les grands tournois. Son jeu atypique et un peu obsolète, va de temps en temps lui valoir de gros succès, de temps en temps d’étonnantes défaites.

Mais, avec son air de ne pas y toucher et son look particulier, elle va continuer, encore et toujours, à écrire quelques belles pages du tennis belge.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY