Bilan 2017 (2): les stats féminines

0
647
epa06063250 Elise Mertens of Belgium celebrates a winner against Venus Williams of the US in their first round match during the Wimbledon Championships at the All England Lawn Tennis Club, in London, Britain, 03 July 2017. EPA/FACUNDO ARRIZABALAGA EDITORIAL USE ONLY/NO COMMERCIAL SALES

Où en est le tennis féminin de notre pays? Si on le compare à 2016, il n’y a pas globalement de grandes différences, statistiquement parlant du moins.

Avec 26 classées à la WTA, dont 22 dans le Top 1000, il reste en effet au niveau de 2016.

Par contre, la hiérarchie a évolué puisque c’est bien Elise Mertens qui a pris les commandes, s’installant solidement dans le Top 50 grâce à une saison exceptionnelle quelque peu éclipsée par celle, encore plus exceptionnelle, d’un certain David Goffin.

On notera la bonne tenue, encore et toujours, de Kirsten Flipkens qui, à 31 ans, termine l’année à la 76e position mondiale. Depuis 2009 et outre 2011 marquée par les blessures, Kirsten a donc terminé chaque saison dans le Top 100, ce qui mérite un coup de chapeau.

Yanina Wickmayer termine quant à elle en dehors du Top 100 pour la toute première fois depuis fin 2008. 113e mondiale, elle devrait malheureusement rater le main draw de l’Australian Open.

On épinglera aussi quelques belles progressions dont celle d’Alison Van Uytvanck, qui a retrouvé un classement digne de son niveau (et elle devrait retrouver le Top 50 cette saison 2018). Ysaline Bonaventure a joliment retrouvé le Top 200 et elle devra faire le bond supplémentaire cette année. Kimberley Zimmermann est à la porte du Top 300 et a gagné pas moins de 128 positions! Toujours dans le Top 500, Magali Kempen a fait un bond de 259 positions.

Un peu plus bas, on soulignera les belles progressions de deux joueuses de 20 ans: Margaux Bovy et Eliessa Vanlangendonck.

Côté perte, on regrettera un nouveau recul important d’An-Sophie Mestach qui, à 23 ans, est désormais 350e mondiale. Le plus gros recul est cependant à mettre au passif de Greet Minnen mais qui a été régulièrement perturbée par des blessures.

Enfin, comment ne pas rappeler le retour de Tamaryn Hendler qui, en quelques tournois, est parvenue à se hisser dans le Top 500. On se plaira à la suivre cette année.

                                  Fin 2017       Fin 2016 Fin 2015

Classées.                     26                26          30

Top 1000.                     22               22           18

Top 500.                       13               12            12

Top 400.                         9              10            10

Top 200.                         6               5              7

Top 100.                         3               2              3

Top 50.                          1                0               2

Dans l’ordre. Prénom. Nom. Age. Classement au 25 décembre 2017. Classement au 28 novembre 2016. En vert, celles qui gagnent des places, en rouge, celles qui en perdent.

Ellise Mertens             22     36      126  Gain de 90 places

Kirsten Flipkens           31    76      65     Perte de 11 places

Alison Van Uytvanck     23    77      122   Gain de 45 places

Yanina Wickmayer        28    113     58    Perte de 55 places

Maryna Zanevska          24   167      123   Perte de 44 places

Ysaline Bonaventure      23    183      229   Gain de 46 places

Kimberley Zimmermann 22    309     437   Gain de 128 places

An-Sophie Mestach         23    350   214     Perte de 264 places

Marie Benoit                   22    364   400    Gain de 36 places

Magali Kempen               20    465    724   Gain de 259 places

Helene Scholsen              21    468    505   Gain de 37 places

Tamaryn Hendler              25   491      –

Elyne Boeykens                26   494    348      Perte de 146 places

Britt Geukens                    21    632   564    Perte de 68 places

Margaux Bovy                   20    635   928    Gain de 293 places

Deborah Kerfs                   22    666    483    Perte de 183 places

Eliessa Vanlangendonck      20    672    790   Gain de 118 places

Michaela Boev                   26    803     1058  Gain de 255 places

Catherine Chantraine           24   804    756    Perte de 48 places

Greet Minnen                      20   925    347     Perte de 578 places

Luna Meers                         18  934      –

Klaartje Liebens                   22  982     591     Perte de 391 places

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY