Avec David Goffin, il faudra toujours être patient. C’est ainsi!

0
380
02/03/2016 - LIEGE- Davis Cup Belgium vs Croatia - Kids Day - David GOFFIN signing autographs ©Philippe Buissin/ IMAGELLAN

Vendredi soir, lors du direct commenté du match entre Tomas Berdych et David Goffin, vous avez été plusieurs à écrire que David « n’avait pas le niveau ».
Je voudrais revenir sur le sujet car je pense que l’on confond parfois les termes.

David Goffin a le niveau de son classement, c’est indéniable. Il est classé 17ème mondial et devrait remonter à la 16ème place ce lundi. Pour rappel, il est entré dans le Top 20 le 11 mai 2015 et, depuis, il n’en n’est pas sorti. C’est dire que, un, oui, il a le niveau d’un Top 20 mais qu’il n’y a pas si longtemps qu’il est entré dans cette catégorie de Top players (10 mois).
Avoir le niveau d’un Top 20, ne veut cependant pas dire qu’on a (déjà) le niveau d’un Top 10 et encore moins celui d’un Top 5.
Mais, m’a-t-on dit pendant le direct, cela n’empêche pas Paire ou Kyrgios de battre des Top 10.
C’est exact et c’est là qu’il faut bien rappeler que le jeu de David Goffin n’est pas celui d’un Paire ou d’un Kyrgios (et je pourrais en ajouter).
David Goffin ne dispose pas (encore ?) dans son arsenal d’une arme de destruction fatale comme un énorme service, un très gros coup droit ou une capacité à venir chercher les points au filet. Avec ce genre d’armes, on peut, même en étant moins fort qu’un Top 10, gagner de temps en temps un gros match.
David, lui, a moins de chances que certains de ses collègues parce que, je le répète, il n’a pas d’arme de destruction. Il a, par contre, un jeu très complet (même si le service et la volée sont à améliorer) et sa progression se fait millimètre par millimètre. En fait, David ne va pas souvent nous exploser un Top 10 voire un Top 5. Du moins pas maintenant. Mais il va a priori poursuivre sa progression. Il est 16, il joue 16. Puis il jouera 12 ou 13 et sera 12 ou 13.
Puis, peut-être, il s’approchera du Top 10 et il y entrera.
Il battra alors des joueurs du Top 10.
Mais rien ne permet de dire aujourd’hui que le Top 10 est une certitude, tout comme rien ne permet de dire que c’est une impossibilité.
Je ne sais pas si je suis clair mais ce que j’essaye d’expliquer c’est que le type de jeu de Goffin ne permet pas d’espérer des très grosses perfs régulières pour le moment.
Mais attention : David Goffin est 17ème mondial, ce qui est déjà une perf incroyable. Je sais que l’on aimerait que sa progression soit plus rapide mais il faut raison garder. Encore une fois, le Liégeois n’a pas une puissance naturelle et, s’il y travaille, il n’aura jamais l’explosivité d’un Kyrgios ou la musculature d’un Ferrer.
Son staff en est bien conscient et il sait que c’est tout le jeu de Goffin qui doit s’élever de quelques niveaux. Du service à la volée, en passant par le coup droit et le revers.
Mentalement, David doit davantage imposer son jeu. Et, aussi, maintenir l’intensité de son tennis tout au long des matches. Pour le moment, il a encore trop de chutes de tension, d’intensité, ce qui est fatal face à des Top comme Berdych.
Bref, la patience est encore et toujours de mise et le sera sans aucun doute tout au long de la carrière de David.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY