Allemagne – Belgique: un tirage abordable

4
692

Après 6 rencontres à domicile, la Belgique se rendra en Allemagne en février prochain. La victoire est tout à fait à la portée des Goffin et consorts.

Il fallait bien que cela arrive à un moment et c’est hier, donc, que la série s’est terminée pour l’équipe belge de Coupe Davis. Qui va donc jouer en Allemagne du 3 au 5 février prochain dans le cadre du premier tour de la Coupe Davis 2017.

Sur papier, l’Allemagne est plus forte que la Belgique en profondeur (avec 5 joueurs dans le Top 100). Mais sur le terrain, tout est possible car David Goffin est mieux classé que tous les Allemands et l’on sait que Steve Darcis joue bien mieux que ne le laisse penser son classement actuel.

Et puis, l’Allemagne ne joue pas toujours avec l’équipe au complet.

La rencontre est encore assez éloignée mais faisons un petit tour.

Allemagne

Simple: 27 Zverev, 30 Kohlschreiber, 60 F. Mayer, 68 Brown, 87 Struff

Double: 56 Petzchner, 97 Begemann, 101 Satschko

Belgique

Simple: 14 Goffin, 119 Darcis, 139 De Greef, 158 Coppejans, 191 De Loore

Double: 166 Gille, 173 Vliegen, 206 Bemelmans

Tête-à-tête pour Goffin et Darcis

Goffin – Zverev 1-1 (attention avec Zverev qui n’a que 19 ans et peut donc d’ici février prendre encore du volume!)

Goffin – Kohlschreiber 2-1

Goffin – F. Mayer 0-2

Goffin – Brown 0-3 (tous en challenger en 2009)

Goffin – Struff 2-0

Darcis – Zverev 0-0

Darcis – Kohlschreiber 0-1

Darcis – Mayer 0-2

Darcis – Brown 1-1

Darcis – Struff 1-0

Bon, on le voit, les tête-à-tête ne sont pas franchement favorables aux Belges mais, comme déjà dit, d’ici février, beaucoup d’eau peut encore couler sous les ponts.

Reste à espérer que les Allemands auront la gentillesse d’organiser ce match dans une ville proche de la frontière. Après 6 matches à domicile, il faut y aller progressivement 😉

A noter aussi les quelques quarts de finale du jour, dont celui de Goffin face à Mahut à Metz. De Van Uytvanck face à Krajicek à Albuquerque et de Coppejans face à Gombos au Challenger d’Izmir.

4 COMMENTS

  1. Pour ce qui est du lieu de la rencontre, on peut trouver un élément de réponse en regardant l’historique des matchs de l’Allemagne contre ses voisins. Contrairement à la France qui joue presque systématiquement le plus loin possible de son voisin (on avait dû disputer la demi-finale 99 à Pau et la demi-finale de Fed Cup deux ans plus tôt à Nice !), l’Allemagne semble privilégier la tactique de vendre un maximum de billets, même si ça doit être aux supporters adverses.
    Ainsi, le week-end dernier, ils ont accueilli la Pologne à Berlin. Les deux dernières fois où ils ont reçu la France, c’était dans le sud-ouest, à Francfort et à Stuttgart. Ils ont même organisé une rencontre face à l’Autriche dans les Alpes allemandes, à Garmin-Partenkirchen.
    Il y a donc de fortes chances qu’ils optent pour une des grandes villes du land de Rhénanie du Nord-Westphalie, soit la région qui borde la Belgique. Ils ont le choix avec Aix-La-Chapelle, Cologne, Bonn, Dusseldorf, Dortmund, Essen, Duisbourg,…qui sont toutes situées entre 2 et 3 heures de route de Bruxelles.
    Un autre argument va dans ce sens : la fédération décentralise beaucoup les rencontres pour que toutes les régions aient droit à une rencontre de temps en temps. Or, la Rhénanie du Nord-Westphalie n’a plus organisé de rencontre de Coupe Davis depuis 2007 (et 2005 en Fed Cup) !
    Pour la surface, Kohlschreiber et Zverev sont bons partout. Mayer et Struff plutôt sur terre même si Mayer a déjà très bien joué sur gazon. Et Brown est plutôt adepte de surfaces rapides. Ils sont donc assez polyvalents et comme c’est aussi notre cas, je ne pense pas qu’ils choisiront la surface en fonction des spécificités des joueurs. Ils devraient plutôt choisir un dur indoor en cohérence avec le calendrier. Reste la possibilité de choisir le gazon vu le manque d’expérience de nos joueurs (hormis David) sur cette surface. Ils peuvent le faire vu que le central du tournoi de Halle possède un toit rétractable. Ce ne serait pas une bonne nouvelle pour les supporters car Halle est loin. Mais je n’y crois pas car ce n’est pas dans la mentalité allemande de jouer sur les faiblesses adverses.

    • J’étais à Pau et à Nice et je peux vous dire que ce sont de merveilleux souvenirs 😉
      sinon, merci pour l’exercice ;-))))))

  2. Bonjour Patrick,

    Il me semble que Goffin – Struff devrait etre 2-0 et non pas 0-2. David l’a battu pas plus tard qu’hier!
    Laurent

  3. Entre David et Struff, c’est 2/0 et pas 0/2.

    Il est clair que la rencontre aura un tout autre visage selon la présence ou non des meilleurs Allemands. Le week-end passé, c’est Mayer et Struff qui ont assuré les simples. Kohlschreiber était blessé, une blessure qu’il a trainé tout l’été. A déjà 32 ans, je ne suis pas sûr qu’il retrouvera un jour son meilleur niveau. N’est pas Steve Darcis qui veut. 😉
    Par contre, Zverzev et Brown ont décliné la sélection. Zverev l’a annoncé en dernière minute, tout comme il l’avait fait lors de son forfait pour les J.O. et ça passe mal en Allemagne. Pas sûr que ce différend avec sa fédération soit réglé d’ici février.
    Ils se cherchent aussi un double depuis très longtemps, un peu comme nous. Depuis 2010, ils ont utilisé 12 paires différentes (et 11 joueurs !) en 14 matchs. Il n’en ont remporté que 4.
    Ce sera donc un point accessible également.

LEAVE A REPLY