Allemagne – Belgique: les chances sont minces mais elles existent

2
1173

C’est ce jeudi que l’on connaîtra les joueurs de simple du match Allemagne – Belgique. Autant le dire tout de suite: sans Goffin, les chances belges sont très réduites.

Sans David Goffin, 11eme mondial, l’équipe belge de Coupe Davis sera l’underdog de ce premier tour du Groupe Mondial 2017. Pour rappel, voici les forces en présence:

Allemagne: Alexander Zverev (ATP 22), Philipp Kohlscheriber (29), Mischa Zverev (35) et Jan-Lennard Struff 59).

Belgique: Steve Darcis (58), Ruben Bemelmans 141), Arthur De Greef (143) et Joris De Loore (191).

Les tête-à-tête

S. Darcis – A. Zverev 0-0

S. Darcis – P. Kohlscreiber 0-1

S. Darcis – A. Zverev 1-0

S. Darcis – J.L. Struff 1-1

R. Bemelmans – A. Zverev 0-0

R. Bemelmans – P. Kolshreiber 1-1

R. Bemelmans – M. Zverev 2-0

R. Bemelmans – J.L. Struff 1-0

A. De Greef – A. Zverev 0-0

A. De Greef – P. Kohlschreiber 0-0

A. De Greef – M. Zverev 0-0

A. De Greef – J.L. Struff 0-0

J. De Loore – A. Zverev 0-0

J. De Loore – P. Kohlschreiber 0-0

J. De Loore – M. Zverev 0-0

J. De Loore – J.L. Struff 0-1

Qui sera sélectionné? Je ne suis pas en Allemagne et, outre quelques messages de Johan Van Herck (qui me garantit que les quatre joueurs sont au point), je n’ai pas d’information sur le niveau des Belges, ni d’ailleurs sur celui des Allemands.

Je vais donc vous faire part de mon sentiment mais sans tenir compte évidemment de ce qui a pu se passer lors des entraînements.

Pour la Belgique, Steve Darcis et Ruben Bemelmans devraient joueur les deux premiers simples. Steve est de loin le leader expérimenté de l’équipe. Quant à Ruben, malgré deux dernières sorties moyennes, il serait étonnant qu’il ne soit pas choisi par le capitaine, d’autant que ses tête-à-tête avec les Allemands sont plutôt bons. Sur dur, il sera à mon sens préféré à Arthur De Greef, qui n’était pas dans l’équipe initiale, ainsi qu’à Joris De Loore, que l’on préservera sans doute pour le lendemain.

Pour le double, ce sera sans nul doute Bemelmans – De Loore, sauf évidemment si Ruben laisse trop d’énergie dans son simple de vendredi.

Côté allemand, je dirais Alexander Zverev avec certitude. L’expérimenté Kohlschreiber pourrait monter en deuxième, même si le parcours de Mischa Zverev à l’Australian lui confère une certaine légitimité. Mais il a aussi laissé beaucoup d’influx nerveux. Je dirais donc plutôt A. Zverev et P. Kohlschreiber.

Pour le double, c’est plus compliqué mais, avec son jeu, Mischa Zverev peut être redoutable, aux côté de n’importe qui.

Pour ce vendredi, si je ne me trompe pas, on aurait, dans l’ordre ou le désordre:

Steve Darcis face à Philipp Kohschreiber et Ruben Bemelmans face à Alexander Zverev.

Les deux Belges partiront en outsiders mais du haut de son expérience et de sa volonté, Steve a la possibilité d’ennuyer son adversaire et, même, de le battre. Face au jeune Zverev, la tâche de Ruben me semble quasi impossible,

Réponse en milieu de journée, les matches auront lieu ce vendredi à 14 heures et diffusés par la RTBF (je ne suis pas encore certain de pouvoir faire des directs commentés).

Equipe nationale, toujours, avec la première sélection de la capitaine Monami qui, sans surprise, a opté pour Wickmayer, Flipkens, Mertens et Zanevska pour défier la semaine prochaine l’équipe roumaine qui sera composée, elle de Halep, Begu, Niculescu et Cristea.

2 COMMENTS

  1. Il faut dire que la fédération internationale fait tout pour rendre la Coupe Davis moins attractive pour les tops joueurs. On a retiré les points ATP introduits en 2009. On se demande bien pourquoi. On met systématiquement les rencontres la semaine après les GC. Et les joueurs qui déclinent ne risquent rien hors année olympique.

  2. En l’absence de David, il va falloir que Steve gagne 3 matches. Il est actuellement en bonne forme et il est le gladiateur de la Coupe Davis.
    Article ce matin dans la Libre, seuls 2 joueurs du top 15 participent au premier tour de la Coupe Davis, c’est dommage, mais ça devrait faire réfléchir à une nouvelle formule.
    Je ne critique pas le choix de David, il a une carrière, il connait son physique et ses limites, mais Steve n’est pas éternel et il est, comme dit ci-dessus, en bonne forme actuellement. A eux deux, ils pouvaient nous ramener le saladier. Une fois Steve parti, on va galérer, même avec un Davis en top 10…
    N’empêche, on sera dans les gradins allemands pour donner de la voix 😉 et on y croit

LEAVE A REPLY