7 Belges dans les tableaux finals, présentation générale

0
668
epa06002878 Alison van Uytvanck of Belgium reacts as she plays against Agnieszka Radwanska of Poland during their women?s single 2nd round match during the French Open tennis tournament at Roland Garros in Paris, France, 01 June 2017. EPA/TATYANA ZENKOVICH

Alison Van Uytvanck et Ruben Bemelmans ont dont rejoint Elise Mertens, Yanina Wickmayer, Kirsten Flipkens, Maryna Zanevska et Steve Darcis dans les main draw de Wimbledon.

Il y avait 5 ans que la Belgique n’avait plus eu autant de représentants à Church Road. Ce qui est d’autant plus remarquable du fait de l’absence de David Goffin qui a dû, on le sait, renoncer à Wimbledon et qui reprendra à Umag dans deux semaines.

En l’absence de David, avoir un Belge en deuxième semaine serait quasiment un exploit. Petit tour d’horizon des tableaux de nos compatriotes, sachant que je présenterai les matches de manière plus précise le matin même du jour de la rencontre.

Joliment qualifié, Ruben Bemelmans tombe sur un « nom », Tommy Haas, qui n’est plus « que » 255eme joueur mondial, mais qui a été invité en raison de sa jolie carrière et de son amour pour Wimbledon où il a atteint les demi-finales en 2009. S’il ne joue plus énormément, il faut cependant se méfier de celui qui vient de battre… Roger Federer sur le gazon de Stuttgart.

Ce sera compliqué pour Ruben mais loin d’être injouable.

Le deuxième tour risquerait par contre de s’apparenter à une mission impossible puisque ce serait plus que vraisemblablement Stan Wawrinka qui se présenterait devant Ruben.

Deuxième joueur belge dans le tableau final, Steve Darcis a hérité d’un adversaire tout à fait à sa portée en la personne de Ricardas Berankis. Classé 194eme mondial, ce joueur a été admis directement dans le tableau final car il bénéficie d’un classement protégé, il a en effet été blessé à la hanche et a été absent des terrains pendant plus de 4 mois. Il a repris au mois de mai à Samarkand (défaite face à De Loore) avant de gagner le Challenger de Shymkent. Sur gazon, il vient de se qualifier au Challenger de Nottignham avant de s’incliner au deuxième tour.

Match tout à fait, je répète, à la portée de Steve qui jouerait alors un gros morceau au deuxième puisqu’il serait opposé au vainqueur du duel entre Rochard Gasquet et David Ferrer.

On passe au tableau féminin.

Kirsten Flipkens rencontre la Japonaise Misaki Doi, classée 55e mondiale et qui a été en huitièmes de finale à Londres il y a un an. C’est difficile mais jouable. En cas de victoire, ce serait alors sans doute Angelique Kerber, première tête de série qui aura à coeur d’effacer la défaite du premier tour de Roland Garros.
Yanina Wickmayer aura une belle carte à jouer face à Kateryna Bondarenko, 111eme mondiale qui n’a jamais été plus loin que le troisième tour à Wimbledon. Au deuxième tour, ce serait probablement Garbine Muguruza, 15eme joueuse mondiale et finaliste à Wimbledon en 2015.
Qualifiée comme Ruben Bemelmans, Alison Van Uytvanck hérite d’une adversaire chevronnée en la personne d’Ekaterina (bella tchic thic) Makarova. Classée 49eme mondiale, la Russe a été en quart à Londres en 2014 et encore au quatrième tour l’an dernier.

Ce sera très difficile mais pas impossible. Au deuxième tour, sans doute encore une Russe, Svetlana Kuznetsova, 7eme tête de série.

Le plus gros tirage est pour Elise Mertens qui tombe sur Venus Williams, 10eme tête, quintuple lauréate à Wimbledon et qui dispute son… 20eme Championship. Pour rappel, Elise a déjà rencontré Venus en Grand Chelem, c’était il y a quelques semaines à Roland Garros où l’Américaine s’était imposée 6-3 6-1. Autant dire que, sur gazon, ce sera au moins aussi compliqué.
Pour son premier tableau final en simple de Wimbledon, Maryna Zanevska aura la possibilité de remporter son premier match dans un main draw du Grand Chelem. Elle sera en effet opposée à Heather Watson, 126eme joueuse mondiale. Je ne dis pas que ce sera facile (Watson a réussi une très belle saison sur gazon) mais c’est tout à fait possible même si la Britannique a plus d’expérience que la Belge puisqu’elle en est déjà à son 8eme Wimbledon où elle a par deux fois été au troisième tour.

Au deuxième tour, ce sera soit Putintseva, soit Sevastova.

Bref, comme déjà dit, une deuxième semaine pour un joueur ou une joueuse belge relèverait de l’exploit, un troisième tour serait déjà génial.

Demain: mes étoiles 😉

 

 

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY