33e mondial, Goffin risque de perdre la tête

13
1657
Belgian David Goffin (ATP 29) pictured in action during a tennis match against Spanish Rafael Nadal (ATP 2), in the men's singles third round at the Roland Garros French Open tennis tournament, in Paris, France, Friday 31 May 2019. The main draw of this year's Roland Garros Grand Slam takes place from 26 May to 9 June. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Le premier joueur belge pourrait ne pas être tête de série à Wimbledon s’il ne réussit pas à gagner un ou plusieurs matches à Halle.

David Goffin est aujourd’hui 33e joueur mondial, s’il reste à cette position lundi prochain et qu’il n’y a aucun forfait parmi les 32 premiers joueurs à l’ATP pour Wimbledon, David risque fort de ne pas être tête de série pour les Internationaux de Grande Bretagne. C’est en effet le classement de lundi prochain qui les désignera. Le règlement de Wimbledon est en effet très clair: ce sont bien les 32 premiers joueurs à l’ATP qui sont têtes de série mais dans un ordre éventuellement réaménagé en fonction des résultats sur gazon au cours des 12 derniers mois. Lire ici.

La bonne nouvelle vient du fait que Goffin n’a pas de points à défendre cette semaine. La mauvaise est qu’il y a tout de même quelques joueurs qui peuvent encore le dépasser si, d’aventure, le Belge ne réalisait pas un bon parcours ou, pire, s’il perdait au premier tour face à Guido Pella.

Que penser, d’ailleurs, du niveau de David Goffin. J’ai attendu les matches de Rosmalen avant de tirer des conclusions du parcours de David à Roland Garros. Comme je dis souvent, il est nécessaire de prendre du recul pour jauger la forme réelle d’un joueur. J’ai lu et entendu beaucoup de commentaires suite au fait qu’il avait pris un set à Rafaël Nadal lors du troisième tour de Roland Garros.

Pour ma part, j’estimais que si cette prise d’une manche pouvait avoir un effet bénéfique sur le moral et la confiance de David, il ne fallait pas non plus exagérer l’impact de ce troisième set. Je dis troisième set car prendre un set quand on est mené deux manches à zéro est assez courant (pas face à Nadal mais en général) et que, à 0 sets à 2, il n’y a strictement plus rien à perdre et le joueur peut tout donner.

Ce qu’a fait joliment David. Mais on sait tous que David joue très bien au tennis et que le problème de sa saison ne réside pas dans la qualité de son jeu, loin de là.

Il fallait donc attendre le tournoi suivant Roland Garros pour en savoir plus. A Rosmalen, Goffin s’est montré très serein face à Alejandro Davidovich Fokina et assez confiant contre son ami Pierre-Hughes Herbert.

En quart, contre un Mannarino tout à fait prenable, il a bien géré la première manche avant de retomber dans ses travers de 2019. Il a ravi par deux fois le service adverse mais n’a pas réussi à confirmer ces deux breaks pour finalement s’incliner 7-5 et 6-3 dans le dernier set.

On dira que c’est son service qui l’a trahi. Oui, en effet, puisqu’il n’a servi que 44% de premières balles et n’a gagné que 48% des points sur sa deuxième.

Mais le service est précisément le coup qui démontrer ou pas le niveau de confiance d’un joueur. Pour rappel, il s’agit du seul coup que vous jouez seul du début à la fin puisque c’est vous (et pas votre adversaire) qui présentez la balle et qui la frappez.

Quand le service vous lâche c’est souvent parce que vous n’êtes pas sûr de vous et, donc, la mécanique se grippe et la fluidité du mouvement disparaît.

Pour David, cet état de fait survient le plus souvent quand il est devant et pas très loin du but que constitue la victoire.

Maintenant, tout n’est pas aussi noir qu’il y a 5 ou 6 semaines. L’attitude et le langage corporel du Belge à Roland Garros étaient plutôt positifs et ses deux succès à Rosmalen ne sont pas dus au hasard.

Il y a donc un léger mieux, c’est évident, mais on est encore très loin de la plénitude.

13 COMMENTS

  1. Et, voilà David, au terme du tournoi de Halle, 22eme à la Race et dans le tableau de Wimbledon ainsi que 23eme à l’ATP.

    Bien sûr, à Halle, c’est un peu comme s’il avait joué en indoor , ce qui favorise son jeu.

    En tant que supporter, je voudrais saluer Thomas Johansson, qui avait très vite vu la consistance du jeu de David et qui a su rester patient des années durant après son éviction en tant que coach de David avant de revenir en février de cette année.

    Il a dû retravailler les fondamentaux et de nouveau patienter avant que David ne puisse répéter en match, ce qu’il faisait aux entraînements.

    «Thomas m’a aidé » .

    Nous espérons qu’,ensemble, ils arriveront à passer un cap. Comme Wawrinka l’a fait à 28 ans avec Magnus Norman.

    Et, puis, comme d’habitude, Federer voit clair quand il met en avant l’intérêt du tennis et de David au terme de sa victoire à Halle : « … Cela a été une belle semaine pour lui. Je suis un grand fan de son jeu. On a besoin de joueurs comme lui sur le circuit et je lui souhaite de retrouver le top 10, et peut-être mieux ».

    Le maestro ose donner des perspectives et trouvent les mots qui sonnent juste.

  2. De toute façon, être tête de série entre 25 et 32 , c’est tout sauf un cadeau. Par définition, on est certain au 3ième tour de tomber sur un joueur du top 8. Donc contraint à l’exploit très tôt dans le tournoi. Exemple David qui tire Nadal à RG. Donc à la limite, ne pas être tête de série peut aboutir à un meilleur tirage. Donc c’est utile si David est content avec un 3ième tour et veut être « protégé » durant les 2 premiers.

      • Si tu veux passer les 2 premiers tours et que tu ne regardes pas plus loin oui. Si ton objectif est d’aller loin, pas certain que c’est nécessairement une bonne chose.

          • Non effectivement :-). C’est le système qui est particulier. Pourquoi les tds 25-32 doivent nécessairement tomber sur 1-8 ? Il y a une grosse rupture entre 25 et 24. Mais bon c’est comme cela. Note qu’il y a une quinzaine d’année, il n’y avait que 16 tds donc cette discussion n’aurait même pas eu du sens. Et David n’a qu’à faire finale et toute cette discussion sera superflue 🙂

  3. Très bonne analyse. Petite remarque Patrick (que tu connais dont tu n’as pas tenu compte): Wimbledon ne suit pas strictement le classement ATP pour désigner les têtes de série. Ils ont un système qui intègre les résultats passés sur gazon. Ils intègrent les 2 dernières saisons, donc pas certain que ca avantage David qui a fait une saison blanche sur gazon l’année passée.

      • The seeding order is determined using an objective and transparent system to reflect more accurately an individual player’s grass court achievements. It is based on giving additional credit for grass court performance in the two year period immediately before the date used for seeding for The Championships. The formula is:

        – Take the ATP Ranking points at 24 June 2019
        – Add 100% of the points earned for all grass court tournaments in the immediate past 12 months period prior to 24 June 2019
        – Add 75% of the points earned for the best grass court tournament in the 12 months prior to that

      • Ah ben non, en fait, les 32 têtes sont les 32 premiers à l’ATP mais éventuellement réorganisés en fonction des résultats sur gazon.

  4. Tout à fait Patrick, malgré son tennis sublime, Goffin est encore bien ensablé dans une fébrilité mentale désespérante. Ils est curieux de voir ou en sont les deux finalistes du Masters 2017 un an et demi plus tard: Goffin ATP 33, et Dimitrov ATP 45! Tous deux au sommet de leur forme (physique) et de leur tennis, tous deux membres de ce que les journalistes appellent la « génération perdue », c’est-à-dire celle qui est encore trop proche du trio Fed-Djocko-Nadal pour espérer quoi que ce soit (cette génération compte aussi Raonic et Nishikori dans ses rangs).

    Pour les membres de cette génération, le seul enjeu qu’il reste est de réaliser le plus vite possible qu’il leur reste peu de temps pour briller, tant ils s’approchent de la fin de leur carrière sportive, comme l’homme qui réalise que sa vie est finie et qui en écarte tout ce qui lui semble superflu pour tenter d’accomplir quelque chose qui aurait du sens à ses yeux.

    • Apres c’est oublier que Goffin de Dimitrov sont probablement loin de la retraite.

      Goffin en particulier s’est revele plus tard que la plupart des joueurs de sa generation et est donc bcp moins use physiquement et mentalement. Son style tres fluide devrait, en theorie, le preserver de blessures graves et le travail important qu’il a fait au niveau musculaire devrait aider aussi.

      Bref, pour moi il est possible qu’il joue a son meilleur niveau jusqu’a 33-34 ans sans probleme. Apres il est vrai que la disparition des Federer/Nadal/Djorko pourrait ne pas aider au niveau classement car les suivants, en particulier Tsutsipas et Auger Aliassime, s’annoncent potentiellement tres forts. Mais meme en prenant ca en compte, je vois David Goffin au moins top 20 si pas mieux pour encore 4 ou 5 ans.

      • C’est vrai que de nos jours, on est bluffé par la longévité de certains joueurs au plus haut niveau. Tout autant que par l’extrême difficulté qu’ont les plus jeunes à faire leur trou.

        Ceci étant écrit, pour moi, le moment pour sortir les grosses performances – une demi en grand chelem me semble être la priorité numéro 1 – c’est maintenant, pas dans trois ans. Comme vous, je pense que Goffin peut faire une fin de carrière à la Wawrinka, mais il n’y a plus de temps à perdre.

LEAVE A REPLY